Les créanciers de Mt Gox réfutent les rumeurs de dumping de 140 000 bitcoins.

Eric Wall, le créancier de Mt. Gox, a confirmé que la nouvelle rumeur de dumping de 137 000 bitcoins sont fausses. Sur Twitter, Wall a déclaré que le système de remboursement se fera par tranche et que le calendrier n’a pas été encore révélé.

Mt Gox dément la rumeur de dumping bitcoins.

Récemment, l’ancien CIO de la société d’investissement crypto a déclaré que les paiements seront également effectués par versements sur plusieurs mois, plutôt que de décharger des milliers de BTC à la fois. Ce qui soulève des inquiétudes en matière de dumping.

De plus, le créancier a noté qu’il était troublé par les rumeurs de dumping circulant sur les réseaux sociaux. Il a appelé la communauté cryptographique à bloquer les comptes affirmant que des remises avaient lieu. D’autres ont également abordé cette désinformation, notant que c’est un processus qui prendra des mois.

Wall a également déclaré que certaines personnes avaient choisi de vendre leurs créances à Fortress. Cependant, il n’y avait aucune confirmation officielle de la date où les remboursements seraient distribués. Les créanciers n’ont pas encore eu la possibilité d’inscrire l’adresse à laquelle ils enverront leurs avoirs. Cependant, il a déclaré que l’avis à venir permettrait aux créanciers de soumettre leurs coordonnées bancaires, ce qui serait la première étape dans l’élaboration d’un plan de remboursement.

A lire : Virtuzone fait appel à Binance pour permettre les paiements cryptographiques aux Émirats arabes unis.

Le traitement de remboursement de Mt Gox

Par ailleurs, le document officiel de procédure de remboursement clarifie également de nombreux aspects de son traitement. Les créanciers peuvent choisir d’accepter un paiement anticipé unique. Le document exige des créanciers qu’ils s’inscrivent dans le système dès que possible. 

En ce qui concerne la libération des avoirs, les documents judiciaires indiquaient : « À la suite de discussions avec le tribunal et conformément au plan de réhabilitation, le fiduciaire de réhabilitation prévoit de fixer la période de référence de la cession, etc. Période de référence de restriction à partir d’environ la fin du mois d’août de cette année jusqu’à ce que tout ou partie des remboursements effectués en tant que remboursements initiaux soit complété pour des remboursements sûrs et sécurisés.« 

Le plan de remboursement a reçu l’approbation finale en novembre 2021. Le retour de l’actif marque la fin de l’un des événements les plus tristement célèbres de l’histoire du marché des cryptos. En effet, il a servi d’avertissement au marché, et son importance a récemment été égalée par l’effondrement de LUNA et de son stablecoin UST

Bonus : La Banque de centrale du Corée du Sud appelle à la fin de l’interdiction des ICO dans le pays.

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles Similaires

Iran cbdc

L’Iran a lancé un projet pilote pour sa CBDC.

La Banque centrale d’Iran a commencé à piloter l’utilisation de son CBDC « crypto rial », cette semaine, selon une annonce de la Chambre de commerce iranienne. Par ailleurs, la décision de