La Cour rejette le projet de la République Centrafricaine d’offrir la citoyenneté en échange de la crypto native Sango Coin.

Récemment, la Cour constitutionnelle de la République centrafricaine a statué que l’achat de la citoyenneté, de la résidence électronique et des terres avec la crypto Sango Coin est anticonstitutionnel. Selon un rapport de Reuters, la Cour a déclaré que la volatilité du marché entravait la faisabilité du projet de crypto-monnaie. Le prix du Sango Coin est en baisse depuis novembre 2021, soit quatre mois après son lancement.

La République Centrafricaine sa propre crypto Sango Coin

Le Sango Coin, la crypto-monnaie native de la RCA a été lancé le 21 juillet 2021.  L’initiative Sango promue par le président de la République centrafricaine, Faustin-Archange, vise à attirer les investisseurs en crypto-monnaies dans le pays. Entre autres avantages, la crypto permet d’acheter des terres avec des crypto-monnaies sans payer d’impôt sur le revenu.

Selon le site de Sango Coin, les investisseurs peuvent acheter la citoyenneté RCA pour 60 000 $, la conserver en garantie et la restituer après cinq ans. Les frais de « e-résidence » sont de 6 000 $, remboursables après 3 ans. Le coût du terrain est de 10 000 $ par 250 m². Tous ces montants doivent être payés dans la crypto-monnaie « Sango ».

Actuellement, la crypto-monnaie SANGO s’échange à environ 0,10 $, ce qui sera valable pendant la première phase du projet. Elle devrait atteindre 0,45 $ au cours de sa phase finale. Chaque jeton SANGO est soutenu de manière fractionnée par le BTC;

Voir plus : Les créanciers de Mt Gox réfutent les rumeurs de dumping de 140 000 bitcoins.

Les institutions mondiales n’apprécient guère les crypto-monnaies

Par ailleurs, les organisations telles que le Fonds monétaire international, ont critiqué la décision d’El Salvador de déclarer Bitcoin ayant cours légal. Les opinions sur les mesures prises par la République centrafricaine ont reçu des réponses similaires.

Le président de la République centrafricaine a toutefois adopté une position ferme en faveur du bitcoin. De plus, il croit fermement que le Bitcoin en tant qu’or numérique sera le moteur de la civilisation.

Bonus : La Banque de centrale du Corée du Sud appelle à la fin de l’interdiction des ICO dans le pays.

 

 

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles Similaires

Iran cbdc

L’Iran a lancé un projet pilote pour sa CBDC.

La Banque centrale d’Iran a commencé à piloter l’utilisation de son CBDC « crypto rial », cette semaine, selon une annonce de la Chambre de commerce iranienne. Par ailleurs, la décision de