Fumio Kishida, le candidat au poste de Premier ministre du Japon, demande un plan de relance de 30.000 milliards de yens.

Le candidat pour succéder a Yoshihide Suga le Premier ministre japonais à la tête du Parti libéral-démocrate (PLD) Fumio Kishida, a appelé à un plan de relance post-pandémie de plus de 30 000 milliards de yens.

Après la démission du PM, Fumio Kishida pourrait se présenter.

Ce vendredi, Yoshihide Suga a déclaré qu’il ne se présenterait pas à la direction du PLD lors de l’élection interne du partie le 29 septembre. Fumio Kishida et de nombreux candidats, prévoit de se présenter aux élections.

à lire aussi : En attente de la réouverture de Wall Street, une légère replies en Europe.

Ce lundi soir, Fumio Kishida a déclaré :

« Nous ne pouvons pas revenir dessus pour l’instant. Supprimer cet objectif pourrait envoyer un mauvais signal aux marchés », concernant l’objectif visé par la Banque du Japon, un objectif lourdement critiqué par les spécialistes car juger inatteignable alors que l’économie du pays souffre depuis longtemps d’une inflation proche de zéro.

Il a rajouté :

« Nous devons soutenir l’économie par un assouplissement monétaire à grande échelle et des mesures de relance budgétaire pour protéger les gens contre la pandémie ».

Réaction des autres candidats.

Chotaro Morita, stratège à SMBC Nikko Securities, a déclaré que :

« Kishida souligne la nécessité d’un paquet ciblé à court terme, un point de vue partagé par un autre candidat fort Taro Kono »,

Il a ajouté que quel que soit le prochain Premier ministre, une augmentation de 30 000 milliards de yens sera un chiffre approximatif pour les nouvelles mesures de relance.

autre article : Face à son affaire contre SEC, Ripple (XRP) réagit à peine.

Le ministre japonais en charge de la lutte contre le Covid-19, Taro Kono, n’a pas officiellement annoncé sa candidature, mais selon deux sondages d’opinion, il est devenu le premier choix des électeurs.

Sanae Takaichi, officiellement soutenue par Shinzo Abe l’ancien Premier ministre, a également exprimé son intérêt pour la candidature, il appelle à un gel de l’objectif d’équilibre budgétaire en attendant que l’objectif d’inflation de 2 % de la Banque du Japon soit atteint.

à lire aussi : Les actions sont en hausse en Asie malgré, mais le choc du rapport NFP reste palpable.

Interroger, le ministre des Finances Taro Aso n’as pas voulu commenter le plan de relance demandé par Kishida, toutefois, il a déclaré qu’il a l’intention de préparer le budget annuel à partir d’avril de l’année prochaine, en mettant l’accent sur :

« Sur le numérique, le vert, la relance régionale et le vieillissement de la population ».

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires

Shipping Revolution Avis

Le dropshipping est un domaine qui prend de plus en plus d’ampleur. Ce dernier requiert des connaissances et des stratégies pour se développer. L’une des