La RBC sort une liste de 8 actions dans le secteur énergétique à acheter.

En raison des préoccupations actuelles sur le réchauffement climatique et la tendance actuelle à la réduction de l’empreinte carbone, le secteur de l’énergie redevient l’un des principaux bénéficiaires des politiques de développement en termes d’écologie.

La liste de la RBC.

Dans cette optique, la Banque d’investissement RBC a sorti sa « liste des meilleures idées en matière d’énergie mondiale », montrant des actions qui présentent des opportunités intéressantes pour les investisseurs.

à lire aussi : Fumio Kishida, le candidat au poste de Premier ministre du Japon, demande un plan de relance de 30.000 milliards de yens.

Selon la déclaration de la RBC, l’objectif de cette liste est de mettre en évidence les actions qui devraient avoir une croissance positive sur le marché, et a noté que depuis la création de la liste en 2013, les actions des choisie sont monté de 39,4 %, tandis que le secteur énergétique a chuté de 15 %.

Top 8 des secteurs énergétiques qu’il faut surveiller.

La banque a déclaré que les revenus de la société finlandaise de carburants renouvelables Neste (HE : NESTE) étaient décevants, mais que l’action est actuellement à la hausse et constitue un bon point d’entrée à long terme. Le prix cible de ce titre devrait être de 57,40 $ et le prix actuel est de 53,22 $, avec une fourchette entre 45 à 75.

L’action du développeur d’énergies renouvelables Nextera Energy (NYSE : NEE) a sous-performé, ce qui a débouché sur une « opportunité d’achat unique ».

Les analystes déclarées que :

« Nous pensons que l’ensemble du secteur connaîtra une croissance accélérée et que l’entreprise maintiendra ou renforcera sa position de méga acteur des énergies renouvelables ».

Le prix cible de l’action devrait être de 89,89 $, tandis que le prix actuel est de 85,69 $ dans une fourchette entre 75 à 103.

Shell (NYSE : RDSa) la société pétrolière anglo-néerlandaise avec un taux de retour de flux de trésorerie disponible en moyenne de 14 % de 2021 à 2025, ce qui est significativement supérieur à celui de ses pairs. Pour évaluer une entreprise, les investisseurs utilisent les rendements des flux de trésorerie. Un chiffre plus élevé indique que l’entreprise dispose de suffisamment de fonds pour payer ces dettes et des dividendes. La banque s’attend également à ce que d’ici 2026, Shell restitue environ la moitié de la valeur de sa capitalisation aux actionnaires. Le titre devrait cibler 25,54 dollars, avec actuellement 20,02 dollars, la fourchette étant entre 16,08 à 32,99.

Algonquin Power Utilities (NYSE : AQNA) l’entreprise canadienne dont la division des énergies renouvelables pourrait bénéficier du plan zéro carbone du président américain. Avec une clientèle majoritairement américaine, son activité de services publics compte plus d’un million de personnes. Le titre devrait viser 16,49 dollars, actuellement 15,65, la fourchette est entre 15,07 – 17,40.

Selon les analystes, une compagnie pétrolière California Resources Corporation (NYSE : CRC) fournit :

« un point d’évaluation d’entrée attrayant, un bilan solide et des perspectives de rendement de trésorerie (FCF) de premier plan ».

Le prix cible de ce titre devrait être de 44 $  et le prix actuel est de 36,75 $.

La compagnie d’électricité britannique Drax (LON:DRX) a été choisie par RBC en raison de son acquisition de la société d’énergie renouvelable Pinnacle et de son intérêt pour la bioénergie avec capture et stockage du carbone, appelée BECCS, un procédé pour extraire de l’énergie à partir de biomasse et stocker le carbone produit.

Les analystes ont ajouté que :

« Nous pensons que le bilan se renforce à plus long terme ».

Le prix cible de l’action devrait être de 495,56 livres, tandis que le prix actuel est de 426,80 livres, dans une fourchette entre 280 à 650 livres.

Selon les analystes, la société énergétique américaine ConocoPhillips (NYSE : COP) a été choisie par RBC pour sa proposition d’investissement claire et convaincante, notamment une croissance annuelle des dividendes et des rendements potentiels pour les actionnaires d’environ 80 % de sa valeur marchande actuelle au cours des 10 prochaines années. Le titre devrait viser 75,07 $ avec actuellement de 56,24 $, avec une fourchette entre 63-88.

Selon la RBC, la société énergétique norvégienne Equinor ASA (OL : EQNR) devrait profiter de la flamber des prix des matières premières, et la société s’attend également à une forte amélioration de ses flux de trésorerie disponibles cette année.

autre article : Le marché européen n’a pas beaucoup changé, marquant l’incertitude mondiale.

Les analystes ont ajouté que :

« Nous continuons à voir un rapport risque/récompense constructif, et nos estimations de flux de trésorerie sont bien supérieures au consensus ».

Le titre devrait viser 22,92 dollars, actuellement 22,43 dollars la fourchette est entre 17,49 – 30,01.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires

Shipping Revolution Avis

Le dropshipping est un domaine qui prend de plus en plus d’ampleur. Ce dernier requiert des connaissances et des stratégies pour se développer. L’une des