États-Unis : la production pétrolière toujours perturbée une semaine après le passage d’Ida.

Une semaine après le passage de l’ouragan Ida, les autorités fédérales ont déclaré ce lundi 6 septembre que la production pétrolière dans le golfe du Mexique diminuait encore de plus de 80 %. L’ouragan Ida qui a endommagé d’importantes infrastructures dans la région.

Des dégâts qui empêchent la relance de la production.

Alors que les dommages aux plates-formes et les pannes de courant affectent toujours les installations sur le continent, les compagnies pétrolières travaillent dur pour reprendre la production.

à lire aussi : Au moins 21 morts après le passage d’Ida, New York en état d’urgence.

Selon le Bureau of Safety and Environmental Enforcement, la production quotidienne est toujours réduite d’environ 1,5 millions de barils/jour, soit 84 %, et la production de gaz naturel amputé de 50 millions de mètres cube, soit 81 %.

Environ 99 plate-formes de gaz et pétrole non pas encore retrouvé toutes leur personnelle, au total c’est 288 installations qui en était évacué avant l’arrivée de l’ouragan.

Tony Odak, directeur général adjoint de Stone Oil Distributor, une société qui fournit des carburants aux installations offshores a déclaré que :

« Toute la région reste confrontée à des difficultés pour relancer l’approvisionnement ».

Il a rajouté que :

« Les raffineries sont relancées petit à petit, mais il y a tellement d’infrastructures qui ont besoin d’être remises en route et inspectées. »

Plusieurs installations touchées.

Ce dimanche, après le passage d’Ida, Talos Energie avait embauché des plongeur spécialisé qui ont trouvé une source possible de marée noire dans la baie de Marchand, à 2 milles au large de Port Fourchon dans un champ pétrolifère non loué.

La société a déclaré dans un communiqué qu’un tuyau d’un pied de long avait été plié et ouvert, mais à précisé qu’aucun de ces tuyaux abîmé n’appartenait à leur société. Selon la société, le déversement n’a pas affecté la faune ou le littoral.

Quant à la société Shell elle a fait une déclaration la semaine dernière sur le fait qu’ils ont constatée des dommages sur certain de leurs installations offshores West Delta-143, qui sont les stations de transfert de tous les actifs de production du géant pétrolier dans le corridor de Mars dans la région du Mississippi Canyon vers les terminaux de pétrole brut.

En plus de la production de pétrole et de gaz offshore, l’ouragan Ida a également troublé les opérations de raffinage de la Louisiane, paralysant 13 % de la capacité de raffinage des États-Unis au moment où la tempête a touché terre.

L’ouragan à privé plus d’un million de personnes d’électricité la semaine dernière ; le ministère de l’Énergie a déclaré qu’environ 568 000 clients en Louisiane avaient encore des pannes de courant lundi matin.

autre article : La RBC sort une liste de 8 actions dans le secteur énergétique à acheter.

Suite à 350 signalements de nappes de pétrole dans le golfe du Mexique ou sur les côtes, les garde-côtes américains ont déclaré qu’ils enquêtaient.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires

Shipping Revolution Avis

Le dropshipping est un domaine qui prend de plus en plus d’ampleur. Ce dernier requiert des connaissances et des stratégies pour se développer. L’une des