Facebook contre l’attaque des Talibans

Facebook interdit tous les contenus liés aux Talibans sur sa plateforme 

Facebook a déclaré à la BBC qu’il avait mis en place un groupe d’experts afghans pour modérer le contenu soutenu par les talibans. La situation en Afghanistan a changé rapidement après le retrait des troupes américaines le 1er mai 2021, et cela a rapidement causé l’anéantissement de la défense juridique. Ils ont réussi à régner sur la ville de Kaboul le 15 août 2021. 

Facebook contre l’attaque des Talibans sur sa plateforme

Les gens ont tous été évacués, dont le président de l’Afghanistan, d’ innombrables civils, les ambassadeurs et diplomates. Une situation qui n’a jamais été vue dans l’histoire après Saigon en 1975, au lendemain du recul des unités américaines.  Cependant, l’autonomisation des talibans est désormais inévitable, la véritable guerre médiatique se déroule sur les réseaux sociaux. Il existe de nombreuses promotions soutenues par les talibans.

« Les talibans sont considérés comme un groupe terroriste en vertu de la loi américaine et nous les avons exclus de nos plateformes dans le cadre de nos politiques sur les organisations dangereuses. explique Facebook ».

La puissance de la communauté mondiale

Le réseau social a ajouté qu’il ne commentait pas les approbations des gouvernements étrangers, mais qu’il était soumis à « l’autorité de la communauté internationale ».

Pour aller plus loin : L’ONU appelle à l’arrêt des logiciels espions après l’incident de Pegasus

Facebook annonce qu’ils ont également mis en place une équipe d’experts afghans qui sont des locuteurs natifs des dialectes daris et Pashto qui ont la connaissance de la situation locale, pour nous épauler à l’identification et au signalement à des problèmes qui surgissent sur la plateforme. 

Talibans utilise les réseaux sociaux comme moyen de communication avec ses abonnées. 

Selon Facebook, cette politique s’applique à toutes les applications, y compris WhatsApp, et selon divers rapports, de nombreux talibans l’utilisent pour communiquer. Facebook a également indiqué qu’il supprimerait également tous les comptes WhatsApp associés aux talibans.

à voir aussi : La vrais liste des licornes françaises tels que Voodoo, Mirakl, Shift, Alan, Contentsquare et Ledger

Les Talibans ont utilisé plusieurs réseaux sociaux pour ses propagandes. Mais pour cette situation, le fondateur de Facebook Mark Zuckerberg prévoit en avance des mesures de menace, plus rapidement que ses rivales. Des représentants du mouvement ont informé ses abonnées concernant la progression de la prise de pouvoir du pays sur Twitter

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires

Shipping Revolution Avis

Le dropshipping est un domaine qui prend de plus en plus d’ampleur. Ce dernier requiert des connaissances et des stratégies pour se développer. L’une des