Dans le cadre d’un plan d’aide de 700 millions de dollars, les travailleurs de l’industrie de la viande et de l’agriculture recevront une subvention de 600$

Les subventions sont attribuées pour couvrir une partie des coûts que les travailleurs supportent dans le cadre du projet COVID-19. Ils ont été plusieurs à acquérir leur propre EPI ou à prendre des congés sans solde. 

Des subventions pour les travailleurs les plus touchés par la pandémie

Mardi, le ministère américain de l’agriculture a annoncé que les travailleurs de l’industrie de la viande, ainsi que les ouvriers agricoles qui ont été gravement affectés par la pandémie de coronavirus bénéficieront de subventions jusqu’à 600 dollars par personne dans le cadre d’un nouveau programme d’aide de 700 millions de dollars.

D’après les responsables, ces subventions sont attribuées pour couvrir une partie des coûts que les travailleurs ont supportés, tandis que le virus ruinait leurs industries, même s’ils étaient tenus de poursuivre leur présence au travail. 

A découvrir également : Goldman Sachs bâcle sa prévision de PIB, mais compte toujours sur un rapide tapering

Marc Perrone, président du syndicat United Food and Commercial Workers a déclaré que pendant que le reste de l’Amérique pouvait travailler de chez eux, ces hommes et femmes courageux n’ont pas cessé de se présenter au travail tous les jours pour s’assurer que la population ait de la nourriture sur la table. Les usines de conditionnement des viandes ont affronté certaines épidémies de coronavirus les plus meurtrières quand la pandémie est apparue et certains travailleurs méritent d’être aidés, remerciés et soutenus.

Le virus a ravagé les usines de conditionnement de la viande au printemps dernier

Au printemps dernier, le virus a détruit les usines de conditionnement de la viande, où les travailleurs s’acharnent sur les chaînes de production. Le syndicat UFCW, qui représente près de 80% des travailleurs des secteurs du bœuf et du porc et 33% des travailleurs du secteur de la volaille, juge qu’au minimum 132 travailleurs de l’industrie de la viande sont décédés du coronavirus et qu’au minimum 22 000 travailleurs ont été contaminés ou exposés au virus.

Source : nebraska-news

Au plus fort de l’épidémie, au printemps dernier, la production de l’industrie de la viande est descendue à près de 60% de son niveau normal, puisqu’un certain nombre de grandes usines ont dues fermer temporairement pour effectuer un nettoyage en profondeur et des mises à niveau de la sécurité, ou ont dû travailler lentement à cause d’une pénurie de travailleurs.

Les subventions sont octroyées par des groupes à but non lucratif

Les subventions aux travailleurs seront octroyées par une association de groupes à but non lucratif qui demandent à travailler avec le gouvernement. Le secrétaire d’Etat à l’agriculture, Tom Vilsack, a déclaré qu’il espérait réduire au maximum les coûts administratifs et les conditions à respecter pour demander l’argent pour que davantage de travailleurs puissent être aidés.

A voir aussi : Plus de 500 sites diffusant des « fake news » sur le coronavirus ont été identifiés

Une petite partie de ce programme d’aide, d’un montant de 20 millions de dollars, donnera des subventions aux travailleurs des épiceries dans le cadre d’un programme pilote. A part les subventions aux travailleurs, M Vilsack a indiqué que l’USDA annoncerait bientôt un autre programme d’aide de 700 millions de dollars, afin d’envoyer de l’argent aux transformateurs de produits alimentaires, aux distributeurs, aux marchés de producteurs, ainsi qu’aux autres vendeurs de produits alimentaires touchés par la pandémie.

 

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires

Shipping Revolution Avis

Le dropshipping est un domaine qui prend de plus en plus d’ampleur. Ce dernier requiert des connaissances et des stratégies pour se développer. L’une des