A cause de la hausse de l’inflation, la BCE ralentit ses achats d’obligations

Hier la BCE est intervenue par le biais de sa présidente Christine Lagarde pour informer le marché de sa décision sur sa politique monétaire. Les marchés ont tant attendu cet événement en raison du suspense qui a tenu les investisseurs avant le discours de la Fed américaine se rapportant au tapering.

La BCE a pris sa décision en se basant sur l’évolution des indicateurs économiques de la zone Euro principalement l’emploi, la force de la croissance économique et l’inflation.

 

Même politique monétaire, mais un ralentissement du programme d’achat d’actifs 

Jeudi, la BCE n’a effectué aucun changement à sa politique monétaire, cependant, elle a décidé de ralentir le rythme des achats nets d’actifs dans le cadre de son programme d’achats d’urgence.

Le Conseil des gouverneurs a décidé de voter pour le maintien du taux d’intérêt des opérations principales de refinancement de la Banque centrale européenne à 0%, celui de la facilité de dépôt à -0,5% et celui de la facilité de prêt marginal à 0,25%. 

En se basant sur une évaluation combinée des conditions de financements et des prévisions d’inflation, le Conseil des gouverneurs considère que des conditions de financement favorables peuvent être conservées avec « un rythme d’achats nets d’actifs dans le cadre du PEPP légèrement inférieur à celui des deux trimestres précédents ». 

A découvrir également : Goldman Sachs bâcle sa prévision de PIB, mais compte toujours sur un rapide tapering

C’est donc avec impatience que les marchés attendaient la dernière décision de politique monétaire de l’institution de Francfort pour y trouver des signes d’une résolution imminente des mesures de relance de la période de la pandémie, dans un contexte d’inflation bondissante et de forte croissance économique.

Une politique monétaire constante

La BCE a de nouveau affirmé que les taux d’intérêt demeureront à leur niveau actuel ou à un niveau inférieur jusqu’à ce que l’inflation atteigne 2% avant la fin de sa perspective de projection et durablement pour le reste de cette perspective, mais également jusqu’à ce que la BCE estime que l’inflation soit stabilisée à 2% à moyen terme. Cela pourrait aussi comprendre une période transitoire durant laquelle l’inflation serait raisonnablement supérieure à l’objectif.

Source : fr24news.com

Attente d’une réduction du programme d’achats des actifs

Principal Global Investors a annoncé que cette décision constituait la première « étape significative » vers une baisse progressive du programme d’achats d’actifs de la BCE, que cette dernière ne déclarera pas. Puisque la taille de l’enveloppe demeure inchangée, techniquement le mouvement n’est pas une baisse. 

Les marchés étant inquiets par le risque d’une erreur de politique faucon, les efforts de Mme Lagarde pour déconnecter les achats d’obligations de l’augmentation des taux seront considérables pour apaiser les investisseurs sur le fait que la banque centrale ne répétera pas l’erreur politique de 2011.

La décision de la BCE reste à distance d’un tapering

L’économiste en chef chez AXA, Gilles Moaec indique que le marché s’attendait à cette décision étant donné l’évolution des indicateurs économiques. Il pense qu’elle a été amplement analysée par le marché. Il ajoute également qu’actuellement, l’attention se portera sur une éventuelle date de fin du programme PPE, ce qui serait un réel tapering. Il pense que le conseil est trop sectionné pour commencer à délibérer sur ce point.

Le responsable de la recherche macro européenne chez Natixis, Dirk Schmacher indique que la déclaration de la BCE ne représente pas un tapering. 

A voir aussi : Dans le cadre d’un plan d’aide de 700 millions de dollars, les travailleurs de l’industrie de la viande et de l’agriculture recevront une subvention de 600$

 

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires

Shipping Revolution Avis

Le dropshipping est un domaine qui prend de plus en plus d’ampleur. Ce dernier requiert des connaissances et des stratégies pour se développer. L’une des