Allemagne : dans le cadre d’une enquête pour blanchiment, une perquisition a eu lieu au ministère des Finances

Jeudi, le parquet allemand a déclaré avoir effectué une saisie de documents aux ministères des Finances et de la Justice dans le cadre d’une enquête concernant une possible entrave à la justice par une agence gouvernementale chargée du contrôle en matière de blanchiment d’argent.

Enquête concernant la FIU (Financial Intelligence Unit)

Depuis 2020, le parquet effectue une enquête sur la cellule de renseignement financier, la Financial Intelligence Unit (FIU) car l’agence est soupçonnée de ne pas avoir transmis à la police et à la justice les rapports constitués par les banques sur un éventuel blanchiment d’argent.

Source : toulon.maville.com

L’enquête a été ouverte après qu’une banque ait signalé à la FIU des versements suspects, principalement en Afrique, portant sur des millions d’euros de transactions ayant eu lieu entre 2018 et 2020. Ces transactions pourraient être associées au trafic d’armes et de drogue, ainsi qu’au financement du terrorisme. La FIU a pris note du rapport, mais ne l’a pas communiqué aux services concernés.

A découvrir également : A cause de la hausse de l’inflation, la BCE ralentit ses achats d’obligations

Baisse des avertissements d’activités suspectes

Le parquet précise aussi que depuis 2017, date à laquelle la FIU a été chargée du contrôle en matière de blanchiment d’argent, les avertissements d’activités suspectes ont énormément baissé. 

Les procureurs révèlent également l’existence de plusieurs communications entre la FIU et les ministères qui ont été perquisitionnées jeudi. Ils indiquent chercher à déterminer le rôle des fonctionnaires de ces ministères dans les décisions prises par la FIU.

La FIU fait partie de l’Administration fédérale des douanes, qui est inspectée par le ministère des Finances dirigé par Olaf Scholz, le candidat du Parti social-démocrate pour le poste de chancelier aux élections législatives du 26 septembre.

Durant un déplacement de campagne à Postdam, Olaf Scholz a écarté les critiques prononcées par certains parlementaires à la suite de ces perquisitions. Il a déclaré avoir renforcé les effectifs de la FIU pour les porter de 165 à pratiquement 500 employés et avoir lourdement investi afin d’améliorer ses équipements.

A voir aussi : Plus de 500 sites diffusant des « fake news » sur le coronavirus ont été identifiés

Le chef de file du SPD, en première position des intentions de vote, a également exprimé son agacement, estimant que les procureurs auraient pu lui poser des questions par écrit au lieu de procéder à des perquisitions. 

La FIU et l’autorité allemande, la Bafin, toutes les deux placées sous la tutelle du ministère des Finances, ont été fortement critiquées durant l’effondrement l’année dernière de Wirecard, l’ancien fleuron des paiements électroniques.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires

Investir dans Air Liquide

Air Liquide est un groupe français spécialisé dans la production du gaz. La fourniture de technologies est également une de ses principales activités. A travers