Après la pandémie, Axa rebondit et voie ses résultats décoller au premier semestre.

Le 2 août, la compagnie d’assurances AXA (PA : AXAF) a annoncé que son résultat net au premier semestre avait bondi de 180 %, un rebond après avoir été sanctionné en 2020 pour les 1,5 milliard de dépenses comptables associées à de nombreux sinistres déclarés à cause la pandémie de COVID-19.

Axa sort du rouge.

Le groupe français Axa est la deuxième compagnie d’assurance européenne après l’Allemand Allianz (DE : ALVG), avec un bénéfice net de 3,996 milliards d’euros au premier semestre, soit plus du double des 1,429 milliards d’euros du premier semestre 2020.

à voir aussi : Vulcan nouveau fournisseur de Renault en lithium pour 5 ans.

Spécialisée dans l’assurance dommages aux entreprises, sa division Axa XL a été fortement frappée l’année dernière en raison de la crise sanitaire causée par le COVID-19. Au premier semestre, elle a réalisé un bénéfice de 619 millions d’euros, contre une perte d’exploitation de 844 millions d’euros au cours de la même période l’année dernière.

Dans un communiqué, Thomas Buberl le directeur général d’Axa fait l’observation suivante :

« Dans un contexte porteur en matière de tarification, AXA XL est en bonne voie pour atteindre son objectif de résultat de 1,2 milliards d’euros en 2021 et générer une croissance soutenue et rentable dans les années à venir »

Selon les rapports, le résultat d’exploitation de l’ensemble du groupe au premier semestre a augmenté de 93 %, soit 101 % à taux de change constant à 3,64 milliards d’euros. Hors impact de l’épidémie, le résultat d’exploitation progresse de 12 %.
Au premier semestre, le chiffre d’affaires a progressé de 3 % en publié et de 7 % à taux de change constants, pour atteindre 53,865 milliards d’euros.

Une amélioration dans le dossier de litige avec les restaurateurs français.

Un analyste de chez Jefferies note que :

« Les résultats d’Axa dépassent largement les attentes du consensus et la hausse de 40 % du résultat opérationnel d’Axa XL (hors impact du COVID-19) constitue une véritable force particulièrement réjouissante. »

Le ratio de solvabilité d’AXA est un indicateur clé de la solidité financière des compagnies d’assurance : il s’établit à 212 % à fin juin, en hausse de 12 points de pourcentage par rapport à fin 2020.

autre article : Retour de l’aversion au risque sur les bourses européennes.

Ces bons résultats semestriels ont soutenu le titre de la bourse : à 10 h 48 du matin, l’action AXA gagnait 3,7 %, soit 22,69 euros, se classant au premier rang du CAC 40, tout en progressant de 0,92 %.

Ce lundi, à Axa estimé son activité dommages à 400 millions d’euros nets avant impôts et réassurance. L’impact des sinistres liés aux inondations en Allemagne, en Belgique et dans d’autres régions d’Europe centrale et occidentale en juillet.

Le groupe a été poursuivi par de nombreux restaurateurs qui à cause des restrictions sanitaires et le refus de la compagnie d’assurance de verser des indemnités ont été contraints de fermer. Le groupe à annoncer une solution à l’amiable début juin, soit environ 15 000 clients en France, pour une somme de 300 millions d’euros.

Lors d’une conférence téléphonique, Alban de Mailly Nesle, directeur financier d’Axa, a déclaré que près de la moitié des restaurateurs concernés ont exprimé leur intérêt pour l’accord.
Il a dit au journaliste que :

« L’opération se passe très bien sur le terrain. »

Dans ses activités vie, épargne et retraite, AXA a informé qu’AXA Hong Kong a signé un accord de réassurance avec la compagnie Global Atlantic Assurance Limited pour réassurer l’ensemble du portefeuille de produits d’assurance-vie.

L’opération devrait avoir un impact positif d’environ 2 points de pourcentage sur le ratio de solvabilité du groupe au 30 septembre 2021, et un impact négatif d’environ 100 millions d’euros sur le résultat net en 2021.

à lire aussi : Croissance au ralenti en prévision pour le second trimestre pour Facebook.

AXA a annoncé dans un communiqué séparé qu’il va proposer à son conseil d’administration de prolonger de quatre ans le mandat d’administrateur et directeur général de Thomas Buberl, qui sera présenté aux actionnaires lors de la prochaine assemblée générale des actionnaires en avril 2022.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires

Shipping Revolution Avis

Le dropshipping est un domaine qui prend de plus en plus d’ampleur. Ce dernier requiert des connaissances et des stratégies pour se développer. L’une des