Croissance au ralenti en prévision pour le second trimestre pour Facebook.

Le 28 juillet, Facebook a déclaré qu’il s’attend à ce que la croissance des revenus au cours des troisième et quatrième trimestres ralentisse considérablement, entraînant une chute du cours de son action d’environ 5 % dans les échanges.

Un ralentissement malgré de bons résultats trimestriels.

L’annonce masquait les résultats trimestriels meilleurs que prévu du réseau social. Les bénéfices déclarés du réseau social ont dépassé les attentes, car les sociétés ont augmenté leur présence publicitaire sur Facebook pour inciter les clients à passer plus de temps devant les écrans d’ordinateur pendant la crise sanitaire.

Selon les données d’IBES de Refinitiv, le géant du numérique compterait 2,92 milliards d’utilisateurs actifs mensuels. Quant à Facebook, il signale que ses utilisateurs actifs mensuels atteignent 2,9 milliards, soit une augmentation de 7 % ce qui représente la plus faible augmentation en pourcentage depuis à peu prés 3 ans.

à découvrir également : Mark Zuckerber partage ses plans pour la création d’un univers numérique « Métaverse ».

Des changements qui inquiète du côté de Facebook.

Facebook a déclaré qu’il s’attend à ce que les changements apportés par Apple (NASDAQ : AAPL) dans la protection des données personnelles des clients, notamment sur l’utilisation de celle-ci à des fins publicitaires, sape son positionnement dans le domaine publicitaire.

La mise à jour récente d’Apple pour son système d’exploitation iOS et les rumeurs que la société investirait massivement en crypto affectent la capacité à cibler les publicités, ce qui a affecté les revenus publicitaires du troisième trimestre. Les fabricants d’iPhone on apporter des modifications qui rendent difficile le suivi des utilisateurs ce qui empêche les annonceurs d’accéder à des données importantes dans le ciblage des publicités.

Les revenus (essentiellement publicitaire) publicitaires de Facebook ont atteint 29,08 milliards de dollars américains d’avril à juin, ce qui équivaut à une augmentation de 56 %, contre 18,69 milliards de dollars américains à la même période l’an dernier, supérieur aux attentes des analystes de 27,89 milliards de dollars américains (Données : de Refinitiv IBES).

Quant au bénéfice net du groupe, il est de 10,4 milliards de dollars américains, soit 3,61 dollars par action, pour 5,18 milliards de dollars américains l’an dernier à la même période soit ou 1,80 dollars par action.

Dans un communiqué des résultats, le directeur financier Dave Wehner a déclaré qu’:

« Au cours des troisième et quatrième trimestres de 2021, nous nous attendons à ce que les taux de croissance du chiffre d’affaires total d’une année sur l’autre décélèrent considérablement sur une base séquentielle alors que nous traversons des périodes de croissance de plus en plus forte »

Un ralentissement de la croissance des utilisateurs de Facebook est évident, et à mesure que le monde s’ouvre, le défi de la participation est également devenu important. Plus important encore, Facebook est le plus sensible aux changements dans la confidentialité d’Apple, et cela semble commencer à affecter les perspectives.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires

Shipping Revolution Avis

Le dropshipping est un domaine qui prend de plus en plus d’ampleur. Ce dernier requiert des connaissances et des stratégies pour se développer. L’une des