La bourse européenne s’est clôturée globalement à la hausse, Wall Street à surveiller de près.

Ce 28 juillet en Europe les bourses ont clôturé en hausse, poussée par la bonne tenue de groupes comme Barclays (LON : BARC) et Kering Group (PA : PRTP). A Paris, le CAC 40 a clôturé à 6 609,31 points avec un gain de 1,19 %. Côté britannique le Footsie prend 0,29 % et en Allemagne le Dax enregistre une hausse de 0,33 %. Quant à l’indice de l’EuroStoxx 50, elle enregistre une hausse de 0,94 %, l’indice FTSEurofirst 300 gagne 0,68 % et le Stoxx 600 prend 0.66 % après un passage dans le rouge durant deux jours successifs. Macroéconomie : à 18 h 00 GMT une réunion vas se tenir, à l’ordre du jour, la décision de politique monétaire de la Fed suivie d’une conférence de presse donnée Jerome Powell le président.

Clôture positive sur le marché européen.

La valeur de Barclays prend 2 % en Europe. Après un bénéfice semestriel plus élevé que prévu, la banque britannique distribue plus d’un milliard de dollars en espèces aux actionnaires sous forme de dividendes ou de rachats d’actions. En baisse de 1,13 % à la clôture, après l’annonce de ses résultats du deuxième trimestre, Deutsche Bank (DE : DBKGn) a été l’une des pires performances du Dax-30.

à découvrir également : Mark Zuckerber partage ses plans pour la création d’un univers numérique « Métaverse ».

Capgemini (PA: CAPP) a pris 3,77 % après avoir relevé mercredi son objectif financier pour 2021, soutenant ainsi les valeurs technologiques européennes. ASM International le fabricant néerlandais de semi-conducteurs a progressé de 0,54 % grâce à ses résultats. Après que le géant Français du luxe Kering ait presque doublé ses ventes au deuxième trimestre, grâce à l’assouplissement des restrictions sanitaires et à la bonne dynamique de Gucci, il s’adjuge 3,64 %.

Concernant le CAC 40, Renault (PA : RENA) arrive en tête avec une progression de 4,54 %, grâce à la révision à la hausse des prévisions de bénéfices annuels de son partenaire Nissan (T : 7201). Les publications Eurazeo (PA : EURA) (+ 5 %), Klépierre (PA : LOIM) (+ 1,18 %) ou encore Nexans (PA : NEXS) (+ 6,64 %) ont reçu une bonne accueilles sur le marché. En revanche, Rexel (PA : RXL) (-0,23 %), Maisons du Monde (PA : MDM) (-1,19 %) et TF1 (PA : TFFP) (-2,44 %) terminent dans le rouge après leurs résultats.

Sur le SBF120, McPhy Energy (-6,7 %) arrive en dernière position due à sa perte de 8,6 millions d’euros au premier semestre. Solutions 30 enregistre une progression de 4,51 %. La société a annoncé son intention de mettre en place de nouvelles procédures de gestion et de contrôle au cours du dernier trimestre 2021. Hors performance, bond de 91,46 % pour AkkaTechnologie suite à l’annonce de son rachat par Adecco (SIX:ADEN) (-7,94 %) d’une valeur de 2 milliards d’euros (en valeur d’entreprise). L’annonce d’une possibilité d’assouplissement des restrictions au Royaume-Uni a bénéficié à EasyJet (Londres : EZJ), IAG (Londres : ICAG) et TUI, qui ont enregistré une hausse entre 2 % à 4 %.

Wall Street plutôt prudent.

Le niveau élevé de l’inflation, la croissance de l’économie et les acquisitions de titre sur les marchés seront des indices surveillé par les investisseurs. À Wall Street, la tendance était globalement à la stabilité à mi-séance, en attendant la décision de politique monétaire de la Fed, cela incite les investisseurs à rester prudents.

à découvrir également : Enfin, La Banque centrale européenne (BCE) donne son feu vert à l’euro numérique.

Selon une observation de John Plassard de chez Mirabaud Securities :

« La Fed a déclaré qu’elle attendrait ‘de nouveaux progrès substantiels’ avant de réduire le volume de ses achats, une déclaration vague qui suscite des divergences. Si le consensus estime qu’il est peu probable qu’elle annonce quoi que ce soit de formel dans les mois à venir, cela ne signifie pas qu’elle n’intensifiera pas les discussions à ce sujet lors de la réunion ».

Après la clôture des marché européen, l’indice Dow Jones est resté globalement stable, l’indice S&P 500 a progressé de 0,1 % et l’indice Nasdaq de 0,6 %. Mardi, le résultat positif des géants technologique comme Boeing (NYSE : BA) (+5,4 %) et Pfizer (NYSE : PFE) (+5,4 %) ont été bien accueillis sur le marché avant l’ouverture de Wall Street, animent la tendance à mi-séance. Le Nasdaq a enregistré mardi sa pire séance de bourse en deux mois, notamment soutenu par la société mère de Google, Alphabet (NASDAQ : GOOGL), dont le cours de l’action a grimpé de près de 4 % un résultat trimestriel records.

En termes de taux de change, l’indice du dollar, qui est une référence l’évolution du dollar américain par rapport à un panier de devises de référence, gagne de 0,09 % avant la Fed. L’euro est revenu au-dessus de 1,18 dollars américains. L’euro est revenu au-dessus de 1,18 dollars américains. L’équivalent allemand une référence pour le marché européen a à peine changé, elle est à -0,451 %Le pétrole monte sur le marché, le baril de Brent gagne 0,39 % à 74,77 dollars et le brut léger américain gagne 0,63 % à 72,28 dollars. Cela s’explique par les données fournies par l’ American Petrolieum Institute qui montre que les stocks baissent plus vite que prévue au États-Unis.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires