Air France KLM réussi à réduire ses pertes aux deuxièmes trimestres, augmentation des réservations.

Le 30 juillet, le groupe de transport aérien Air France-KLM annonce des premiers signes de reprise grâce à l’assouplissement des restrictions de voyage liées à la pandémie du coronavirus, indiquant que les pertes au deuxième trimestre ont été réduites et que la trésorerie était positive.

Réduction des pertes pour Air France-KLM.

La perte EBITDA (avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissement) du groupe franco-néerlandais est de 248 millions d’euros au deuxième trimestre, soit une amélioration de 532 millions d’euros comparée à l’énorme perte enregistrée il y a un an lorsque les mesures de confinement ont été établies.

La société a déclaré qu’elle s’attend à un EBITDA positif au troisième trimestre et a ajouté que son objectif de marge d’exploitation à moyen terme reste inchangé.

Lire aussi : La bourse européenne s’est clôturée globalement à la hausse, Wall Street à surveiller de près.

En raison de la réouverture des routes de l’Atlantique Nord aux Américains à destination de l’Europe, la capacité long-courrier est en nette augmentation. Air France-KLM a indiqué que par rapport à 2019, la capacité en sièges-kilomètres au troisième trimestre 2021 devrait augmenter de 60 % voire même 70 %.

En mai prochain, le groupe Air France-KLM a déclaré s’attendre à ce que les opérations au deuxième trimestre atteignent 50 % des niveaux d’avant la pandémie, ensuite à 55-65 % au troisième trimestre.

Cependant, la plupart des Européens n’ont toujours pas le droit de se rendre aux États-Unis. La société n’a pas donné de prévision pour le quatrième trimestre et a appelé à des mesures réciproques pour ouvrir les frontières et accélérer les campagnes mondiales de vaccination.

Amélioration, mais prudence.

Le directeur financier du groupe Steven Zaat à déclaré que :

« Nous comblons l’écart, mais nous n’y sommes pas encore. Nous sommes toujours gênés par la situation sanitaire et les conditions changeantes »

Depuis le début de la crise sanitaire, le cash-flow libre opérationnel ajusté a atteint pour la première fois 210 millions d’euros en raison de l’augmentation des ventes de billets.

Steven Zaat rajoute que :

« L’appétit est là pour les personnes qui peuvent et veulent voyager. Le groupe voit de bonnes réservations pour l’été en Europe, même si elles arrivent plus tard que d’habitude. »

Le groupe Air France-KLM a réalisé un chiffre d’affaires trimestriel en hausse de 1,57 milliards d’euros par rapport à la même période l’an dernier, celle-ci est de 2,75 milliards d’euros.

La perte est réduite de moitié.

Les pertes d’exploitation ont été divisées par deux à 752 millions d’euros. Une baisse des coûts unitaires trimestriels baisse de 71 %, cela est dû principalement à l’augmentation de la capacité. Avec une capacité de 389 % par rapport au troisième trimestre de l’année dernière.

« Nous avons été en mesure de réduire davantage les coûts que ce que nous avions prévu », à déclaré Steven Zaat

Cela est dû à la restructuration qui a donné des résultats positifs. L’augmentation des capacités de production et la légère hausse du prix du pétrole ont entraîné une hausse du prix du carburant estimé à 300 millions d’euros.

Lire aussi : Sur le marché américain : l’action finie en ordre dispersé, le Dow Jones Industrial Average enregistre une perte de 0,36 %.

Steven Zaat a souligné que :

« Le marché du fret est toujours résilient malgré une augmentation de 66% de la capacité par rapport au deuxième trimestre de l’année dernière, marqué par la crise »

Grâce à des mesures utilisées dans le but de renforcer le bilan du groupe, la dette nette d’Air France-KLM diminue de 2,7 milliards d’euros depuis la fin de l’année 2020 pour un total de 8,3 milliards d’euros en fin juin.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires