Après le communiqué de la Fed, Wall Street finit en ordre dispersé.

Le 28 juillet, la Bourse de New York s’est terminée dans un ordre dispersé, l’indice Nasdaq a augmenté, le S&P 500 n’a réussi à effacer qu’une partie de ses pertes initiales après que la Réserve fédérale (Fed) a déclaré que la reprise économique était toujours sur la bonne voie même si le coronavirus reprend du terrain.

Communiqué de la Fed publié.

La Fed a réitéré dans son communiqué publié 2 jours après la réunion que la hausse actuelle de l’inflation est le résultat de facteurs temporaires. Il maintient inchangés la politique monétaire et les plans d’achat d’obligations.

Une déclaration de Jerome Powell, le patron de la banque centrale lors d’une conférence de presse dit que :

« Le marché du travail aux Etats-Unis avait encore du chemin à parcourir avant que l’heure soit venue pour la Fed de resserrer ses mesures de soutien à l’économie. »

Alan Lancz, président d’une firme de conseil en investissement basée à Toledo dans l’Ohio, a fait le commanditaire suivant :

« Le fait que les responsables de la Fed ne soient pas près de relever les taux d’intérêt apparaît probablement comme la chose la plus positive pour le marché »

La réaction du marché après la Fed.

Karl Haeling, analyste de la banque LBBW, notait que :

« Si l’on prend du recul, on voit que le marché n’a en fait pas tellement bougé, ni aujourd’hui, ni cette semaine »

Après une brève hausse à 1,27 % après la publication de la déclaration de la Réserve fédérale, le rendement des obligations du Trésor américain à 10 ans est tombé à 1,22 % à 20 h 00 GMT alors qu’elle était de 1,24 % la veille.

à découvrir également : Coinbase et ses dirigeants font l’objet d’un recours collectif en valeurs mobilières lors de ses débuts au NASDAQ.

En termes de titres, la société mère de Google, Alphabet (NASDAQ : GOOGL) a atteint un sommet sans précédent et a contribué à la performance du Nasdaq au lendemain du jour de l’annonce des chiffres d’affaires et de bénéfices trimestriels records. En revanche, après qu’Apple (NASDAQ : AAPL) a annoncé mardi qu’il s’attendait à un ralentissement de la croissance des revenus mets la pression sur le marché et a reculé de 1,2 %.
Les actions de Boeing ont augmenté de 4,18 % à 231,57 $ après que l’avionneur soit revenu au vert au deuxième trimestre, mettant fin à six trimestres de pertes.

Microsoft (NASDAQ:MSFT) clôture avec une légère baisse malgré des résultats supérieurs à la prévissions de Wall Street.

Duolingo, site web qui propose d’apprendre des langues étrangères sur Smartphone tablettes, ou des ordinateurs, a fait une entrée fracassante à Wall Street. Après son arrivée, sa part a grimpé de plus de 37 %. L’action est devenue publique au prix de 102 $ par action et a clôturé à 139,01 $.

Selon les données, l’indice Dow Jones a chuté de 0,36% à 34 930,80 points. L’indice Nasdaq a augmenté de 0,70 % à 14 762,58 points. L’indice élargi S&P 500 est quasi stable à 4 400,64 points (-0,02 %).

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires

Shipping Revolution Avis

Le dropshipping est un domaine qui prend de plus en plus d’ampleur. Ce dernier requiert des connaissances et des stratégies pour se développer. L’une des