Yandex expérimentera un système de taxi autonome à Moscou

Yandex expérimentera un système de taxi autonome à Moscou

D’ici la fin de l’année, Yandex prévoit de lancer un service de robot-taxi dans les rues de Moscou. La société russe a expliqué qu’elle souhaitait supprimer progressivement ce service, en commençant par le quartier d’Iassenevo. Pour l’instant, Yandex est tenu de garder des chauffeurs à bord de ses véhicules pour des raisons de sécurité.

Un service de robot taxi

Dans l’année à venir, Yandex espère lancer un service de robot-taxi à Moscou. Selon Reuters, le « Google russe » a annoncé ses objectifs le 8 septembre 2021. Yandex a créé une section de recherche sur les véhicules à conduite autonome, Yandex Self Driving Group (Yandex SDG), en septembre 2020. Depuis lors, la firme russe semble avoir accru ses efforts de recherche dans le domaine.

Déploiement rapide et progressif

Yandex travaille sur la technologie de conduite autonome depuis 2017 et affirme disposer d’une flotte de près de 170 véhicules à conduite autonome qui ont parcouru plus de 14 millions de kilomètres. Sa technologie de conduite autonome a été testée en Russie, en Israël et aux États-Unis dans diverses situations météorologiques.

autre article : Scalapay, une société italienne, a levé 155 millions de dollars en un paiement fractionné

Ses robots-taxis seront disponibles à Moscou via Yandex.Go, mais uniquement dans le quartier d’Iassenevo et pour un nombre limité de clients. « Le lancement à Iassenevo est la première étape d’un projet plus vaste visant à lancer des services de taxis robots, selon l’entreprise. Yandex souhaite déployer progressivement plus de véhicules et étendre les zones cibles afin de permettre à un plus grand nombre de personnes de monter à bord de ses véhicules. Le nombre de taxis autonomes accessibles au public est inconnu.

Robots de livraison 

Selon Reuters, la loi russe interdit à Yandex de jouer le rôle de chauffeur, à l’exception de certaines zones économiques comme Innopolis dans la région du Tatarstan. Après la promulgation de la législation au cours du premier semestre de l’année, les limites à l’utilisation des véhicules autonomes dans certaines zones des grandes villes pourraient être homogénéisées.

à lire également : Yavin lève 1,2 million d’euros pour déployer ses terminaux de paiement sous Android pour les petites et moyennes entreprises 

En attendant, Yandex travaille sur un petit robot de livraison à conduite autonome. L’entreprise a récemment annoncé un partenariat avec Grubhub, un service de livraison de repas, pour déployer ses robots de livraison sur les campus universitaires des États-Unis.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires

Shipping Revolution Avis

Le dropshipping est un domaine qui prend de plus en plus d’ampleur. Ce dernier requiert des connaissances et des stratégies pour se développer. L’une des