VARA, le régulateur de Dubaï, publie des lignes directrices marketing et publicitaires pour les crypto-monnaies.

Le régulateur financier VARA a annoncé des lignes directrices pour la commercialisation et la promotion des actifs numériques. Ces directives sont ainsi applicables à toute entité utilisant les sites de médias et les canaux de distribution de Dubaï.

Lignes directrices pour les VASP sous-licences de Dubaï

La Virtual Assets Regulatory Authority (VARA), a récemment annoncé des lignes directrices régissant la commercialisation et la promotion des actifs numériques. Selon le rapport de Khaleej Times, les directives de VARA couvrent toutes les formes de :

  • sensibilisation
  • communication et publicité,
  • divulgation
  • l’engagement des clients
  • sollicitation des investisseurs. 

Ils s’étendent également à tous les actifs virtuels liés au marketing par toute entité utilisant le site web et les canaux de publication de Dubaï.

L’annonce indique : « Les directives détaillent en outre les obligations des VASP agréés à Dubaï et de toutes les plateformes publicitaires qui positionnent le contenu des actifs virtuels sur les canaux médiatiques traditionnels et nouveaux pour le marché de Dubaï, afin de garantir l’exactitude des faits, de démontrer explicitement toute intention promotionnelle et de ne pas induire en erreur sur la nature garantie de leurs retours.« 

Bonus : AntPool ne gérerait plus les comptes Ethereum après la fusion citant un risque de censure.

Les avis sur les lignes directrices de VARA

D’après le rapport de Khaleej Times, les lignes directrices reflètent la mission du régulateur de fournir un cadre juridique offrant des opportunités économiques. Tout cela sans compromettre la sécurité du marché.

En effet, Kokila Alagh, fondatrice de KARM Legal Consultants, a commenté la nouvelle. La réglementation contribuera grandement à garantir que les utilisateurs disposent des informations dont ils ont besoin avant de prendre une décision, a-t-il déclaré.

Pour sa part, Faisal Zaidi pense que cela garantit que les entreprises du secteur des actifs numériques prennent les mesures appropriées. Cela afin d’aider à protéger les consommateurs et les investisseurs. Pour rappel, Zaidi est le co-fondateur et le directeur marketing de Crypto Oasis.

En outre, le fondateur de YAAPAtul Hegde, a été cité dans le rapport. Il a affirmé que la décision « est de bon augure pour les ambitions de Dubaï de devenir l’une des principales destinations mondiales en matière de crypto-monnaie, de blockchain et de monde virtuel.

En tendance : Binance signe un protocole d’accord avec la ville coréenne Busan pour pousser l’adoption de la blockchain.

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles Similaires

Iran cbdc

L’Iran a lancé un projet pilote pour sa CBDC.

La Banque centrale d’Iran a commencé à piloter l’utilisation de son CBDC « crypto rial », cette semaine, selon une annonce de la Chambre de commerce iranienne. Par ailleurs, la décision de