Vaccin contre le COVID-19 : Moderna demande à la FDA l’autorisation pour une troisième dose de son vaccin

Mercredi, Moderna a envoyé une demande à l’autorité de santé américaine, la FDA (Food and Drug Administration), l’autorisation de l’usage d’une troisième dose de son vaccin contre le coronavirus.

Des administrations supplémentaires du vaccin Pfizer/BioNTech envisagé par la FDA

 

La FDA prévoit des administrations supplémentaires du vaccin que Pfizer et BioNTech ont développé. Mais pour l’instant, elle n’autorise que les personnes ayant un système immunitaire affaibli à recevoir une troisième dose des vaccins Moderna ou Pfizer.

Mercredi l’autorité de santé américaine a déclaré qu’un groupe d’experts se concertera sur une demande qui concerne l’injection d’une troisième dose déposée par Pfizer le 17 septembre. En ce qui concerne la requête de Moderna, aucun détail sur une réunion similaire n’a été évoqué.

A découvrir également : En France, la deuxième rentrée scolaire s’effectue sous le signe du coronavirus

Une troisième dose de Moderna plus efficace

Moderna a révélé qu’une troisième dose de son vaccin engendre une meilleure réponse immunitaire que celle constatée avec une deuxième dose durant son essai clinique de Phase III.

Source : latribune.fr

Dans les prochains jours à venir, le laboratoire envisage de présenter ses données à l’Agence européenne du médicament ou EMA, ainsi qu’aux autres autorités de régulation mondiales.

La demande de Pfizer également examinée

Mi-août, l’alliance Pfizer/BioNTech a aussi effectué un dépôt de premiers résultats à l’Agence américaine des médicaments pour appuyer sa propre demande d’approbation d’une troisième dose. Mercredi la FDA a alors déclaré que pendant la réunion du 17 septembre, un comité consultatif discutera du sujet des doses supplémentaires de vaccins contre le coronavirus, et particulièrement pour examiner la demande de Pfizer pour les personnes âgées de 16 ans.

Il est à noter que l’avis de ce groupe d’experts est obligatoire avant une éventuelle approbation. Fin août, de hauts responsables sanitaires ont déclaré qu’une campagne de rappel des vaccins contre le coronavirus de Moderna et de Pfizer sera lancée à partir du 20 septembre, pour tous les Américains qui ont reçu leur deuxième dose huit mois plus tôt. Pour respecter cette date, le calendrier semble donc plutôt serré.

Des experts se sont révélés critiques par rapport à cette décision, déclarée avant que les agences scientifiques ne conduisent leur analyse indépendante. 

A voir aussi : Pologne : instauration de l’état d’urgence à la frontière biélorusse à cause des migrants

Qui plus est, les données disponibles révèlent pour le moment que les vaccins demeurent efficaces contre les cas graves de la maladie, les hospitalisations et les décès. Ce qui, selon eux, est toujours leur principal objectif.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires

Shipping Revolution Avis

Le dropshipping est un domaine qui prend de plus en plus d’ampleur. Ce dernier requiert des connaissances et des stratégies pour se développer. L’une des