TransUnion s’associe à Spring Labs pour permettre aux prêteurs cryptographiques de vérifier leurs rapports de crédits.

D’après le communiqué publié par les 2 sociétés, le mercredi 12 janvier, TransUnion commencera à fournir des informations de crédit aux prêteurs des crypto-monnaies avec l’aide de la société de sécurité Spring Labs. Cela peut étendre considérablement les possibilités de prêt sur le marché des actifs numériques.

La vérification de crédits désormais possible pour les prêteurs cryptos

Le partenariat permettra aux entreprises de blockchain d’afficher des données de crédit personnelles à l’aide du passeport numérique ky0x de Spring Labs. Le passeport numérique ky0x de Spring Labs comprend des protocoles d’authentification, notamment des contrôles de connaissance du client et de lutte contre le blanchiment d’argent (KYC/AML).

Steve Chaouki, président des marchés américains de TransUnion, a déclaré que l’introduction de notations de crédit dans les prêts crypto encouragera une plus grande participation des entités traditionnelles. En outre, les deux sociétés prévoient d’avoir des systèmes de notation de crédit pour passeport numériques d’ici la fin de cette année.

Voir plus : L’Iran développe un système permettant l’utilisation de crypto-monnaies sur les marchés étrangers.

Avec une protection de vie privée

Spring Labs a déclaré que le passeport numérique ky0x permet également à toute application Web3 ou contrat intelligent d’accéder aux informations d’identité et de conformité hors chaîne. La société a déclarée avoir créé un système qui permet aux utilisateurs de contrôler leurs données tout en protégeant leur vie privée.

Selon l’annonce « Cette décision permet des applications DeFi et Web3 mieux informées et préservant la confidentialité (applications Internet basées sur des blockchains publiques), ouvrant ainsi un nouveau monde de produits et de fonctionnalités autorisés et basés sur la réputation« 

A lire également : La multiplication des transactions échouées marque l’aggravation du problème de congestion du réseau Solana (SOL).

Avec un taux d’intérêt élevé

Dans le cadre de ce processus, les sociétés de blockchain auront accès aux cotes de crédit des consommateurs lorsqu’elles accorderont des prêts à ces utilisateurs. Selon le Wall Street Journal, cette décision introduira des vérifications de crédit pour les emprunteurs sur le marché des prêts cryptographiques, en particulier pour les prêts non garantis. 

Pour faire simple, les investisseurs en crypto-monnaie peuvent désormais bénéficier de taux d’intérêt plus élevés lorsqu’ils empruntent, car les prêteurs sont en mesure de juger leur profil de risque en fonction des données de crédit.

Pendant ce temps, les plateformes de prêt crypto ont fait l’objet d’un examen minutieux de la part des régulateurs fédéraux et étatiques américains. En octobre 2021, les prêteurs de crypto-monnaie Nexo et Celsius ont été impliqués dans une enquête du bureau du procureur général de New York.

 

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles Similaires