SuperRare, une plateforme de token non fongibles (NFTs) vient de lancer le SuperRare 2.0.

La plateforme de NFTs SuperRare a annoncé la distribution de son jeton de curation RARE et le lancement de SuperRare 2.0. SuperRare 2.0 est lancé avec un largage de 150 millions de jetons RARE, ainsi que des galeries votées par la communauté pour l’intégration d’artistes.

SuperRare lance sa mise à jour 2.0

Le 17 août, SuperRare a lancé un nouveau  token de conservation RARE pour la gouvernance communautaire, ainsi qu’une organisation autonome décentralisée (DAO) à côté. Le token va permettre à la plateforme SuperRare d’être gouvernée ainsi que détenue par la communauté, avec nombreuses voix curatoriales parmi ses dirigeants.

Depuis sa création en Avril 2018, SuperRare a amassé plus de 90 millions de dollars de ventes d’art NFT à plus de 1400 artistes sur leur plateforme. SuperRare 2.0 introduit un nouveau moyen de conservation du marché, tous régis par leur jeton RARE.

Autre sujet : Elon Musk annonce un robot humanoïde à forme humain

Actuellement, SuperRare drope 150 millions de tokens RARE aux artistes et aux utilisateurs de la plateforme pour le lancement de SuperRare 2.0. Le SuperRare DAO nouvellement formé met en œuvre les votes des détenteurs de jetons et gérera la trésorerie croissante de RARE et d’ETH. SuperRare a mis en place un conseil de gouvernance Genesis pour diriger initialement le DAO.

« La décentralisation a été au centre de l’idéologie de SuperRare depuis le premier jour. Durant les premières étapes du développement de la plateforme, il était pratique de garder les décisions de gouvernance en interne, guidées par la vision d’une équipe fondatrice agile. Cependant, notre bébé a maintenant grandi et est prêt à affronter le monde par lui-même. Comme le dit l’expression : si vous aimez quelque chose, libérez-le, » déclare SuperRare

Spaces SuperRare en quelques lignes

Afin de mettre en évidence et de publier des travaux via SuperRare, les espaces sont des galeries agréées par la communauté pour les collectionneurs, les conservateurs, et les membres de la communauté. Chaque Espace sera supervisé par des opérateurs désignés, choisis par un vote communautaire des détenteurs de RARE.

Les opérateurs élus choisiront, intégreront leurs artistes et gagneront des récompenses sur toutes les ventes grâce à leur espace. Principalement, cela donne l’opportunité aux agents ou aux conservateurs, car ils pourraient être nommés, de devenir présents sur la plate-forme et de gérer des espaces privés.

Le DAO devra également approuver SuperRare Spaces, un nouveau produit qui permet aux opérateurs indépendants de gérer quelque chose qui s’apparente à une galerie d’art. Les opérateurs seront chargés de la conservation de l’art et des artistes, de la gestion des ventes aux enchères et de la collecte des commandes.

« Nous envisageons les Spaces comme l’avenir de la conservation d’œuvres d’art gérée par la communauté – un écosystème dynamique de conservateurs, de collectifs d’artistes, de galeries et de membres de la communauté, qui accueillent des artistes et collaborent à des ventes aux enchères, sous la marque et la technologie communes de SuperRare, » précise l’équipe SuperRare.

Smart Contracts sur-mesure et customisé pour les artistes

La plate-forme s’étend également pour devenir une plate-forme multi-contrats, permettant aux artistes de créer des contrats de frappe NFT personnalisés et sur mesure. Cela signifie que les artistes indépendants sur SuperRare pourront frapper leurs jetons d’artiste ou de projet.

Lire aussi : PayPal lance un service de crypto qui permettra à ses utilisateurs au Royaume-Uni d’acheter, de détenir et de vendre des cryptos.

L’équipe SuperRare considère que les opérateurs de Space assument également certaines des responsabilités de développement commercial pour l’artiste.

« Les services offerts par ces groupes vont bien au-delà de la simple présentation de l’art ; une galerie peut servir d’outil de réseautage, d’agence de relations publiques et de promoteur », a déclaré le doc de Spaces. « Les espaces offriront une autre possibilité aux artistes de rejoindre la plateforme SuperRare. »

Les artistes doivent actuellement recevoir une invitation de l’équipe de curation de SuperRare. La configuration a frustré les artistes.

 « Rien de plus démoralisant que d’envoyer une application SuperRare pour la 4e fois », a tweeté l’un d’eux.

 

 

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires

Shipping Revolution Avis

Le dropshipping est un domaine qui prend de plus en plus d’ampleur. Ce dernier requiert des connaissances et des stratégies pour se développer. L’une des