Selon le rapport, la chaîne Bitcoinsv a de nouveau subi une attaque à 51 %.

La blockchain Bitcoin SV créée comme un fork de Bitcoin Cash a subi une attaque « à grande échelle » à 51% le mardi 3 août 2021. Des pirates informatiques inconnus ont annulé et modifié des transactions sur le réseau, entraînant l’extraction simultanée de jusqu’à 3 versions de la chaîne.

L’attaque à 51 % : une profonde réorganisation de Bitcoinsv

CoinMetrics, un leader de fournisseur de données et analyste du marché des crypto-monnaies, a découvert que ce mardi 3 août à 17 h 45, heure française, la blockchain Bitcoin SV (BSV) a subi une attaque à 51%. Le tracker de sécurité blockchain de CoinMetrics FARUM a été témoin de l’attaque.

Lucas Nuzzi, responsable des produits de données réseau chez Coin Metrics, a confirmé les informations sur l’attaque. « Quelqu’un essaie sérieusement de détruire BSV. » a-t-il tweeté.

 

Selon ses briefings, à 11 h 46 le 3 août 2021, un groupe de mineurs a lancé une réorganisation en chaîne et a réussi à créer 3 versions différentes de la blockchain, qui ont été simultanément exploitées par différents pools miniers.

à lire aussi : La nouvelle politique de Google autorisant à nouveau les publicités cryptos restreint entre en vigueur.

Nuzzi a également affirmé qu’il y avait eu une attaque infructueuse la veille :

« BSV est en train de subir une grave attaque des 51%. Suivant une tentative d’attaque [la veille], une importante puissance de hachage a été lancée et les hackers ont cette fois-ci réussi.»

La source de l’attaque est encore inconnue et a duré environ 12 heures, réalisant une réorganisation d’environ 14 blocs. Cette nouvelle est évidemment très mauvaise pour la confiance envers BSV, dont les prix ont baissé de plus de 7% depuis l’exploit.

La Bitcoin Association, qui gère la blockchain bitcoin SV a confirmé l’attaque, en déclarant :

« En réponse à l’attaque de réorganisation en cours sur le réseau BSV, la Bitcoin Association recommande que les opérateurs de nœuds marquent la chaîne frauduleuse comme invalide ». « Cela ramènera immédiatement votre nœud à la chaîne soutenue par des mineurs honnêtes et verrouillera la chaîne de l’attaquant. »

Le fondateur de Blockchair, Nikita Zhavoronkov, a expliqué également que le réseau a subi une réorganisation de 100 blocs « effaçant 570 000 transactions ».

Une aperçue sur la peur de toutes les blockchains : l’attaque à 51 %

Lorsqu’une entité parvient à contrôler 51% du taux de hachage total de la blockchain, une attaque de 51% se produit. De cette façon, il peut décider unilatéralement quels nouveaux blocs ajouter à la chaîne, créant ainsi une confusion des nœuds.

à découvrir également : Le fondateur de Zcash prévoit de passer à la preuve de participation PoS, malgré la bataille juridique concernant l’utilisation de la marque.

Dans le cas de Bitcoin SV, l’incident peut être facilement compris grâce à un graphique partagé par Farum, une plateforme de gestion des risques développée par Coinmetrics. Chaque ligne représente une nouvelle chaîne confirmée par différents nœuds Bitcoin SV en même temps.

Représentation graphique de la réorganisation de la chaîne Bitcoin SV. Image : Coinmetrics

 

Connu sous le nom de « Bitcoin Satoshi Vision », BSV n’a pas manqué de critiques depuis sa séparation de Bitcoin Cash. Bien que le soi-disant conservateur BCH ait le dessus dans la guerre du hachage, Bitcoin SV a toujours été l’un des plus grands réseaux de blockchain en termes de valeur monétaire. Malgré sa forte baisse dans son classement, la valeur marchande actuelle de BSV n’est que légèrement supérieure à 2,6 milliards de dollars.

 

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires

Shipping Revolution Avis

Le dropshipping est un domaine qui prend de plus en plus d’ampleur. Ce dernier requiert des connaissances et des stratégies pour se développer. L’une des