Selon De Guindos, la Banque centrale européenne pourrait encore rehaussé ses prévisions économiques

Mercredi, Luis De Guindos, membre du Conseil des gouverneurs de l’institution, a déclaré que la Banque centrale européenne pourrait rehausser de nouveau ses prévisions macroéconomiques pour la zone euro en septembre après les bons indicateurs concernant l’évolution de l’activité publiés récemment. 

De nouvelles publications des prévisions économique

Lors d’une conférence en Espagne, Luis De Guindos a annoncé que dans quelques jours, la Banque centrale européenne publiera de nouvelles prévisions économiques. Il a également précisé que chaque actualisation était destinée à les améliorer, « et cela pourrait de nouveau être le cas ».

A découvrir également : Selon Fauci, le coronavirus pourrait être maitrisé début 2022 aux Etats-Unis

Une légère hausse de l’indice principal de la bourse de Paris

En clôture de marché, le CAC 40 augmente de 0,18% à 6,676 points. En l’absence de publication d’entreprises, quelques petits dossiers ont stimulé un marché parisien plutôt calme. Ce vendredi, la tendance générale est immobilisée à l’intervention du président de la FED, Jérôme Powell, au symposium annuel de Jackson Hole. 

Philip Lane, économiste en chef de la BCE a également estimé que la propagation rapide du variant Delta du coronavirus ne devrait pas avoir d’impact sur l’économie de la zone euro, qui reste en bonne voie pour enregistrer une croissance solide pour cette année 2021 et l’année 2022. Philip Lane demeure optimiste, estimant que les progrès de la campagne de vaccination, ainsi que le renforcement des mesures de santé publique font que l’Europe soit une exception, tandis que les systèmes de santé d’autres pays sont de nouveau tendus à cause de la hausse des infections. 

Dégradation du climat des affaires outre-Rhin 

Sur deux mois consécutifs, le climat des affaires outre-Rhin s’est abaissé à cause de la situation sanitaire et des problèmes d’approvisionnement qui limitent l’activité des entreprises. Selon l’IFO, l’indice du climat des affaires a baissé plus qu’espéré, à 99,4 en août après 100,7 en juillet, tandis que les analystes et économistes espéraient en moyenne sur un chiffre de 100,4.

A voir aussi : En Iran, des excuses officielles ont été présentées après que des vidéos de mauvais traitements en prison aient publiées

De ce fait, les exportations allemandes vers la Chine ont diminué, pour la première fois depuis environ un an, en juillet, reculant de 3,9% sur un an à 8,4 milliards d’euros. Depuis août 2020, c’est la première baisse d’exportations vers la Chine, qui est le deuxième marché de l’Allemagne hors de l’Union européenne. 

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires

Shipping Revolution Avis

Le dropshipping est un domaine qui prend de plus en plus d’ampleur. Ce dernier requiert des connaissances et des stratégies pour se développer. L’une des