MasterClass révèle les deux premières embauches de hubs canadiens et prévoit d’en ajouter des dizaines d’autres


La startup edtech basée à San Francisco, MasterClass, a annoncé les deux premières embauches pour son hub prévu de Kitchener-Waterloo, révélant son intention d’embaucher des « douzaines » d’ingénieurs.

MasterClass a embauché Matt Elgie, qui a précédemment travaillé pour Barracuda FX, Broadway Technology et Sandvine, et James Spere, anciennement de ProNavigator, Roadmunk et D2L. Le duo a été chargé de développer et de diriger les équipes d’ingénierie, de produits et techniques de MasterClass au Canada.

MasterClass a déclaré à BetaKit que «pour commencer», l’entreprise prévoyait d’embaucher des dizaines d’ingénieurs au Canada.

Les embauches interviennent moins d’un mois après que BetaKit a annoncé pour la première fois le projet de MasterClass d’ouvrir un nouveau centre d’ingénierie à Kitchener-Waterloo, alors que la startup américaine cherche à puiser dans le bassin de talents en ingénierie, produits, conception et données de la région de Waterloo.

« Alors que MasterClass connaît une croissance rapide, nous adaptons notre plate-forme, notre technologie et nos produits pour répondre aux besoins de notre base mondiale d’utilisateurs de consommateurs et d’entreprises », a déclaré Paul Bankhead, directeur des produits chez MasterClass.

« J’ai eu d’excellentes expériences de travail avec des équipes techniques basées à Waterloo et je suis ravi de m’associer à la communauté technologique florissante et collaborative du Canada pour soutenir cette expansion », a ajouté Bankhead.

Fondée en 2015, MasterClass est une plate-forme edtech qui fournit un contenu d’apprentissage en ligne à la demande et alimenté par des célébrités ; la startup connecte les utilisateurs à des cours « enseignés par des maîtres célèbres de leur domaine », leur permettant d’apprendre à jouer au tennis avec Serena Williams ou à cuisiner avec Gordon Ramsey.

Un porte-parole de MasterClass a déclaré à BetaKit que «pour commencer», la société a l’intention d’embaucher des dizaines d’ingénieurs au Canada dans l’ensemble de la pile de développement, y compris le Web, le mobile, le natif, le back-end et l’infrastructure. Il prévoit également d’ajouter des chefs de produits, des concepteurs, des responsables de programmes techniques, des scientifiques des données et des ingénieurs de données pour les soutenir. Sur LinkedIn, MasterClass a actuellement quatre postes d’ingénieurs disponibles à Waterloo.

CONNEXES: L’offre d’emploi indique que MasterClass prévoit d’ouvrir un nouveau centre d’ingénierie à Waterloo

Le nouveau hub devrait devenir le premier bureau de MasterClass en dehors des États-Unis. « Nous avons choisi la région de Kitchener-Waterloo en raison de sa proximité avec l’Université de Waterloo et pour nous asseoir aux côtés de la communauté florissante et coopérative d’entreprises technologiques à tous les stades de croissance », a déclaré un porte-parole de MasterClass à BetaKit.

Au 13 mai, MasterClass a déclaré qu’elle employait environ 380 personnes. La startup vise à porter son équipe globale à 500 d’ici la fin de l’année.

Selon MasterClass, la nouvelle équipe canadienne de la startup se concentrera sur la création de l’offre de produits d’entreprise de l’entreprise, qu’elle prévoit de lancer officiellement plus tard cette année, ainsi que sur la création d’intégrations techniques avec des partenaires de distribution.

MasterClass prévoit de faire commencer ses premières recrues à travailler à distance ce mois-ci et d’ouvrir un bureau physique « une fois qu’il sera possible de retourner au travail en personne en toute sécurité ». Au fil du temps, la startup a déclaré qu’elle espérait agrandir son bureau canadien « pour devenir un siège d’ingénierie par les pairs » à son siège actuel à San Francisco.

CONNEXES: Malgré une légère baisse des transactions, la région de Waterloo est restée un écosystème de startups sain

En mai, MasterClass a levé 225 millions de dollars US en financement de série F, dirigé par Fidelity Management & Research Company, pour une valorisation déclarée de plus de 2,75 milliards de dollars. Le financement de la série F fait suite à un tour de table de 100 millions de dollars de la série E que MasterClass a clôturé il y a un an et porte son financement total à ce jour à plus de 475 millions de dollars.

MasterClass a été aidée pendant le processus de son expansion canadienne par Waterloo EDC. Tony LaMantia, président et chef de la direction de Waterloo EDC, a déclaré à BetaKit que cette décision était un « effort communautaire » qui impliquait des références de partenaires locaux et des introductions à l’écosystème technologique plus large.

« Je suis ravi d’accueillir MasterClass dans le groupe croissant de sociétés technologiques de premier plan de notre communauté avec des marques mondiales fortes », a déclaré LaMantia.

Image vedette avec l’aimable autorisation de Wikimedia Commons.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires