Malgré les puces, Stellantis rehausse ses objectifs et ses marges de record.

Le 3 août, Stellantis a annoncé une marge opérationnelle record au premier semestre depuis la création du groupe et a rehaussé son objectif pour cette année. L’impact de l’effet de la pénurie de puces a été atténué par les bonnes réussites des pick-ups et SUV sur le marché nord-américains et le marché européen.

Résultat solide pour Stellantis.

Stellantis est quatrième constructeur automobile mondial, il est né de la fusion entre PSA (PA : PEUP) et de FCA en janvier. Le résultat opérationnel courant devrait être de 8,6 milliards d’euros avec une marge bénéficiaire de 11,4 %. L’objectif actuel est d’avoir une marge bénéficiaire d’environ 10 % pour cette année, par rapport à l’objectif précédente de 5,5 % à 7,5 %.

à voir aussi : Europe en danger, le variant Delta en approche.

Les analystes joints par Reuters ont convenu que le bénéfice d’exploitation était de 5,938 milliards d’euros. L’action Stellanttis a ouvert environ 4 %, se classant au premier rang du classement du CAC 40 à la Bourse de Milan.

Le directeur général, Carlos Tavares, a déclaré :

« l’excellence opérationnelle et l’exécution des synergies qui ont conduit le groupe à obtenir des résultats financiers très solides au 1er semestre 2021. », dans un communiqué.

En conséquence, Stellantis a dépassé le précédent record de marge d’exploitation précédemment réalisé par l’ex-PSA sous Carlos Tavares, qui était de 8,7 % au premier semestre 2019.

Malgré la crise des semi-conducteurs, Stellantis reste rentable.

Lors d’une conférence de presse, le directeur financier Richard Palmer a averti que la crise des semi-conducteurs ne s’améliorerait pas avant le 4e trimestre.

Un article bonus : Vulcan nouveau fournisseur de Renault en lithium pour 5 ans.

Mais il s’est dit être confiant dans l’atteinte des objectifs de synergies, avec un objectif fixé à 80 % une prévision jusqu’à 2024, malgré les vents opposés.

Cette pénurie a entraîné un free cash flow industriel négatif de 1,2 milliards d’euros sur 6 mois, et se traduira par une perte de production d’environ 1,4 millions de véhicules en 2021, soit la moitié pour chaque semestre.

Carlos Tavares durant une téléconférence a déclaré:

« Le moins qu’on puisse dire, c’est que Stellantis a connu un démarrage fort au premier semestre 2021 » aussi : « Vous avez devant vous un directeur général très heureux. » Il a ajouté qu’un nouveau groupe, avec ses moins de sept mois d’existence, est encore « une bébé entreprise » »

Malgré cela, le chiffre d’affaires de Stellanttis au cours des 6 premiers mois de cette année a augmenté de 46 %, soit 75,3 milliards d’euros, grâce à l’augmentation des ventes et des effets prix de ses modèles les plus rentables. La marge bénéficiaire de Stellanttis a atteint 16,1 % rien qu’en Amérique du Nord, établissant à nouveau un record, le bénéfice net avoisine les 6 milliards d’euros. Reuters a donné à l’unanimité un chiffre d’affaires de 73,91 milliards d’euros et un bénéfice net de 4 milliards. 

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires

Shipping Revolution Avis

Le dropshipping est un domaine qui prend de plus en plus d’ampleur. Ce dernier requiert des connaissances et des stratégies pour se développer. L’une des