Les revenus annuels de Salesforce dépassent la barre des 20 milliards de dollars


Le géant des logiciels d’entreprise a déclaré que la clôture de son achat de 27 milliards de dollars de Slack aurait un impact sur ses perspectives.

Salesforce a signalé une augmentation de ses revenus l’année dernière, dépassant pour la première fois la barre des 20 milliards de dollars, mais il ajuste ses prévisions à la fin de son achat de Slack.

Au cours du dernier trimestre, Salesforce a enregistré un chiffre d’affaires de 5,8 milliards de dollars, une croissance de 20% en glissement annuel qui a dépassé les attentes des analystes, tandis que son chiffre d’affaires en année pleine s’est élevé à 21,2 milliards de dollars. Le bénéfice net de l’année était de 4 milliards de dollars.

En décembre 2020, Salesforce a annoncé l’acquisition de la société de logiciels de communication professionnelle Slack pour 27 milliards de dollars. Cet accord devrait être conclu au deuxième trimestre de cet exercice.

En tenant compte de l’accord Slack, Salesforce prévoit que ses prochains bénéfices trimestriels seront à peu près identiques à ceux du trimestre précédent et s’attend à ce que la prochaine année complète atteigne 25,5 milliards de dollars. Cependant, il prévoit un bénéfice annuel inférieur aux attentes du marché, ce qui a fait chuter les actions de près de 4% en négociation prolongée jeudi 25 février.

Soutenir Silicon Republic

Au milieu de la pandémie, Salesforce tire toujours l’essentiel de ses revenus de ses services cloud par abonnement. La société a déclaré qu’elle avait également vu ses revenus augmenter après son acquisition de la société de logiciels d’analyse Tableau en 2019.

Au fur et à mesure que 2021 avance, la société positionne son logiciel pour les efforts de récupération des coronavirus. En janvier, il a annoncé Vaccine Cloud, une suite de services logiciels cloud permettant aux gouvernements et aux services de santé de gérer leurs déploiements de vaccins.

«Nous n’aurions jamais pu prédire il y a un an ce qui nous attendait, ce qui me rend incroyablement fier de la façon dont nous avons fait pivoter notre entreprise pour s’adapter à ce monde pandémique», a déclaré le directeur général Marc Benioff.

«Nous avons connu un trimestre et une année record en innovant plus et plus rapidement que jamais, permettant à nos clients de réussir de n’importe où et de devenir plus pertinents et stratégiques que jamais. Et nous avons continué à servir toutes nos parties prenantes à une époque où elles en avaient le plus besoin. »

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires