Les entreprises en Floride pourront bientôt payer leurs impôts en Bitcoin.

Lors d’une conférence de presse, le gouverneur de Floride, Ron DeSantis, a déclaré que des mesures étaient prises pour garantir que son État puisse accepter le bitcoin et d’autres crypto-monnaies pour payer les taxes de vente.

La Floride autorisera les paiements en cryptos pour les taxes professionnelles.

Le gouverneur a révélé ses commentaires lors d’une récente réunion. Il a déclaré que la Floride devrait être disposée à accepter les paiements cryptographiques si les entreprises veulent payer des impôts en utilisant cette méthode de paiement. 

Ron DeSantis a déclaré : « Nous y travaillons, et j’ai dit aux agences d’État : si une entreprise veut payer des taxes sur les crypto-monnaies en Floride, nous devrions être prêts à l’accepter. Nous y travaillons donc.

Cependant, la liste des actifs numériques que l’État est prêt à soutenir n’a pas été citée par le gouverneur. Aucune autre information n’a été également fournie sur le moment où l’État approuvera officiellement la politique. Par ailleurs, il est évident que ce développement fera de la Floride l’un des rares États américains à adopter l’industrie.

Bonus : Acala annonce le lancement d’un fonds de 250 millions de dollars dédié à la croissance du stablecoin aUSD.

Une incertitude au niveau du dollar numérique

Alors que les discussions se développent autour des plans des États-Unis pour un dollar numérique, le gouverneur DeSantis partage ses réflexions sur ce que les projets CBDC signifieront pour les États-Unis. Il a souligné qu’un projet CBDC comme un dollar numérique ne peut pas être comparé à une monnaie décentralisée comme Bitcoin.

Le gouverneur a également commenté le décret exécutif du président Biden sur les crypto-monnaies. Selon lui, une CBDC permettrait aux gouvernements de contrôler ce que les citoyens dépensent et comment ils le dépensent. Ainsi, le pouvoir de contrôle central sur la monnaie est énorme et sans précédent. Cela pourrait donc signifier que quelqu’un a le droit d’empêcher les gens d’acheter certains articles.

En bref, la Floride est un pays plutôt crypto-friendly. Cette accélération dans l’industrie de la cryptographie est en grande partie grâce aux fonctionnaires qui tentent d’encourager l’innovation technologique par le biais de réglementations.

Pour rappel, le maire de Miami, Francis Suarez, a montré à quel point lui et sa ville sont ouverts au Bitcoin et à d’autres actifs numériques. Cela malgré des multiples remarques des autres politiciens. En effet, la ville possède même sa propre crypto-monnaie, MiamiCoin, un actif numérique lié à la ville qui a été autorisé à prospérer.

Lecture connexe : La ville de Portsmouth permettra les paiements de factures en crypto-monnaies.

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles Similaires

Iran cbdc

L’Iran a lancé un projet pilote pour sa CBDC.

La Banque centrale d’Iran a commencé à piloter l’utilisation de son CBDC « crypto rial », cette semaine, selon une annonce de la Chambre de commerce iranienne. Par ailleurs, la décision de