L’échange FTX lance son service de trading de crypto-monnaie en Australie.

Dans une présentation virtuelle à une foule rassemblée lors de la Blockchain Week annuelle du pays, le PDG de FTX, Sam Bankman-Fried, a déclaré que son entreprise avait officiellement lancé FTX Australia.

La création du FTX Australia

Le principal échange de crypto-monnaie FTX a récemment annoncé qu’il s’étend en Australie après avoir obtenu la principale licence financière du pays.

L’entreprise nationale « FTX Australia » a été créée après que l’exchange a acquis une société à responsabilité limitée qui détenait auparavant une licence australienne de services financiers. Cette décision va de pair avec d’autres échanges majeurs, notamment Binance et Kraken, qui ont établi des opérations à travers le pays au cours des deux dernières années.

Les Australiens ont pu accéder à la plate-forme internationale de la bourse depuis un certain temps, mais FTX espère prendre de l’avance sur la courbe réglementaire en rassurant les décideurs politiques et en travaillant « activement » avec les régulateurs.

Sam Bankman-Fried, le fondateur de FTX, a déclaré : « Nous voulons travailler avec les régulateurs et les législateurs pour comprendre l’écosystème crypto et créer des cadres réglementaires pour les analyser ».

Selon un communiqué publié le 19 mars, la bourse nationale proposera ses produits sur les dérivés cryptographiques et les marchés au comptant. FTX Australia, la filiale basée à Sydney, agira en tant qu’émetteur d’options, de contrats à terme, de CFD et de jetons à effet de levier.

A découvrir : Chainalysis lance 2 outils gratuits pour détecter les portefeuilles sanctionnés dans l’industrie de la crypto-monnaie.

L’Australie se présente comme un « hub régional » pour son expansion mondiale.

Bankman-Fried a déclaré que l’Australie était une juridiction importante pour le commerce mondial. Il a souligné que le pays offrait une « grande opportunité » de diriger le reste de la région en stimulant l’innovation. Il a estimé que la communauté cherche un hub régional dans l’Asie Pacifique tout en déclarant que :

« L’Australie est un groupe démographique très important pour l’industrie de la crypto-monnaie et nous avons constaté une forte demande.« 

Dans le communiqué, la bourse a déclaré que le lancement de FTX Australia souligne « l’engagement à long terme » de la société sur le marché local et représente la « prochaine étape naturelle » de l’expansion mondiale.

Pour rappel, la bourse a obtenu une licence pour opérer aux Émirats arabes unis la semaine dernière à la suite de la création de la loi sur la réglementation des actifs virtuels, qui a également nommé un régulateur pour superviser l’industrie naissante.

A lire également : La SEC américaine refuse 2 demandes d’ETF Bitcoin au comptant dont NYDIG et Global X.

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles Similaires

Iran cbdc

L’Iran a lancé un projet pilote pour sa CBDC.

La Banque centrale d’Iran a commencé à piloter l’utilisation de son CBDC « crypto rial », cette semaine, selon une annonce de la Chambre de commerce iranienne. Par ailleurs, la décision de