Le Trésor américain publie un guide pour les retraits sur Tornado Cash.

Hier, le département du Trésor américain a publié un guide contenant une série d’étapes pour faire le retrait des fonds de Tornado Cash. En effet, les utilisateurs auront besoin d’une licence pour rétirer ses fonds.

Un aperçu sur les directives de Trésor américain

Le département du Trésor américain a mis Tornado Cash sur liste noire, en août. Il a affirmé que la plateforme était utilisée pour blanchir de l’argent grâce à sa fonction d’anonymat des transactions.

Selon les directives du département du Trésor, les utilisateurs américains de Tornado Cash doivent demander une licence spécifique à l’OFAC. Cela leurs permettraient de retirer les fonds déposés dans Tornado Cash avant le 8 août. Les utilisateurs seront également tenus de fournir au minimum des informations sur leurs transactions. Cela inclut les adresses de portefeuille de l’expéditeur et du destinataire.

« Les personnes américaines ou les personnes effectuant des transactions dans la juridiction américaine peuvent demander une licence spécifique à l’OFAC pour effectuer des transactions impliquant la monnaie virtuelle concernée.« 

En outre, l’OFAC a réitéré ses sanctions contre Tornado Cash, déclaré qu’il est interdit aux personnes américaines de participer à des transactions impliquant Tornado Cash. Par conséquent, l’utilisation de la plateforme sera considérée comme une violation de l’interdiction des sanctions américaines.

A lire également : Mysten Labs obtient un financement de 300 millions de dollars dirigé par FTX Ventures.

Les États-Unis autorisent l’interaction avec le code Tornado Cash

Les citoyens peuvent interagir avec le code source ouvert de Tornado Cash sans violer les sanctions gouvernementales, selon l’OFAC. Cette décision vise à mettre fin à des semaines de spéculations et de débats sur l’étendue des sanctions.

Pourtant, Tornado Cash a tweeté que tous les comptes GitHub du groupe et ceux de leurs contributeurs sont interdits. Cependant, l’Université Johns Hopkins maintient un fork du code sur GitHub à des fins d’enseignement et de recherche.

L’arrestation d’Alexey Pertsev, l’un des développeurs de Tornado Cash, a suscité l’indignation de la communauté crypto. Ainsi, Coinbase a financé un recours collectif contre le département du Trésor pour défendre utilisateurs concernés par les sanctions.

Vitalik Buterin et le directeur juridique de Coinbase, Paul Grewal, affirment utiliser Tornado Cash grâce à son anonymat lors des transactions. Tout cela en arguant que la plateforme leur permet de faire un don à l’Ukraine sans être victime de pirates informatiques russes ou du gouvernement du pays.

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles Similaires

Iran cbdc

L’Iran a lancé un projet pilote pour sa CBDC.

La Banque centrale d’Iran a commencé à piloter l’utilisation de son CBDC « crypto rial », cette semaine, selon une annonce de la Chambre de commerce iranienne. Par ailleurs, la décision de