Le Trésor américain impose une sanction à Tornado Cash pour avoir blanchi environ 7 milliards de dollars.

Selon un communiqué, le Trésor américain a annoncé la mise à jour de sa liste des mélangeurs de crypto-monnaie sanctionnés pour inclure Tornado Cash. En effet, le Trésor l’accuse d’aider les pirates informatiques pour blanchir des cryptos volés. Ainsi, les clients américains ne peuvent plus désormais utiliser son service.

Tornado Cash interdit aux Etats-Unis

En fait, permet aux clients de dissimuler la source de leurs crypto-monnaies lorsqu’ils participent à une transaction en échange d’une commission. Il mélange des fonds de crypto-monnaies potentiellement identifiables ou altérés avec d’autres afin d’obscurcir la source et la destination des actifs crypto.

L’Office of Foreign Asset Control (OFAC), un organisme de surveillance du Trésor américain chargé de faire respecter les sanctions, a confirmé les sanctions contre Tornado Cash. Cela interdisant immédiatement aux citoyens et aux entreprises américaines d’utiliser ce service. Tornado Cash, qui permet aux utilisateurs d’effectuer des transactions privées sur le réseau Ethereum, a blanchi pour plus de 7 milliards de dollars de monnaie virtuelle depuis sa création en 2019, a indiqué le Trésor.

Bonus : Brésil : le vote sur le projet de loi cryptographique du congrès reporté en septembre.

Le mélangeur aidait les pirates informatiques pour blanchiment d’argent

Les fonds blanchis comprenaient 445 millions de dollars volés par Lazarus Group, . Il s’agit du groupe de piratage soutenu par la Corée du Nord. Ce dernier a été sanctionné par les États-Unis. Les États-Unis ont précédemment lié Lazarus au vol de 625 millions de dollars en crypto-monnaie du réseau Ronin, une chaîne latérale basée sur Ethereum conçue pour le jeu populaire Axie Infinity, et au récent vol de 100 millions de dollars du pont Harmony Horizon. La Corée du Nord utilise depuis longtemps le vol de crypto-monnaie comme les rançongiciels pour financer son programme d’armes nucléaires.

Le Trésor a également déclaré que Tornado a été utilisé par les pirates pour blanchir au moins 7,8 millions de dollars de crypto-monnaies volées lors du hold-up Nomad de la semaine dernière, qui a vu les cybercriminels exploiter un bug trivial pour voler 100 millions de dollars d’actifs cryptographiques, y compris Ethereum (ETH)Binance Coin, Tether, USD Coin et Dai.

Le sous-secrétaire au Trésor Brian E. Nelson, a déclaré : « Malgré les assurances publiques du contraire, Tornado Cash a échoué à plusieurs reprises à imposer des contrôles efficaces conçus pour l’empêcher de blanchir des fonds pour des cyberacteurs malveillants sur une base régulière et sans mesures de base pour faire face à ses risques« 

D’autres mélangeurs sanctionnés

Cependant, Tornado n’est pas le seul mélangeur de crypto-monnaie à avoir des ennuis avec les régulateurs pour avoir facilité des activités illégales. En février dernier, le ministère américain de la Justice a arrêté un homme qui dirigeait un service similaire appelé Helix pour son rôle dans le blanchiment de 300 millions de dollars.

En mai 2021, le Trésor américain a également approuvé le mélangeur de crypto-monnaie Blender.io, un autre service utilisé par le groupe Lazarus. Tornado Cash et Blender.io semblent avoir joué un rôle dans la dissimulation de la piste numérique des fonds volés dans le piratage de 625 millions de dollars, bien que Tornado n’ait pas été sanctionné à l’époque et qu’il n’y ait aucune mention du vol lié à Axie dans l’annonce de l’OFAC aujourd’hui.

A lire également : CME Group lancera de contrats à terme sur Bitcoin et Ether adossés en euros en août.

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles Similaires

Iran cbdc

L’Iran a lancé un projet pilote pour sa CBDC.

La Banque centrale d’Iran a commencé à piloter l’utilisation de son CBDC « crypto rial », cette semaine, selon une annonce de la Chambre de commerce iranienne. Par ailleurs, la décision de