Le hachage total de bitcoin a atteint un nouveau record de 248,11 exahashs par seconde.

Au cours du 2 derniers jours, le taux de hachage de Bitcoin a atteint un nouveau sommet historique. Cela alors que des sociétés mineures et d’autres mineurs sont forcés d’opérer hors du Kazakhstan en raison du pénurie d’énergie dans le pays.

Un nouveau record de hachage bitcoin

Le taux de hachage total de Bitcoin a bondi de 31,7 % samedi pour atteindre un niveau record de 248,11 exahashs par seconde en valeur brute, selon le rapport de Blockchain.com. Le dernier taux de hachage dimanche était de 209,63 PE/s.

Pour rappel, le taux de hachage fait référence à la puissance de calcul utilisée pour vérifier les transactions dans les blockchains de preuve de travail telles que Bitcoin, mais est souvent critiqué pour sa consommation d’énergie intensive.

A découvrir : La société minière Bitmain aide Merkle Standard à construire un centre minier de 500 MW.

Un aperçu sur l’historique de chiffres sur le hashage bitcoin

Au plus fort de la répression de la Chine contre les mineurs de bitcoins et l’activité commerciale dans sa juridiction en 2021, le taux de hachage minier de bitcoin a chuté à un niveau record de 58,4 millions de térahashes par seconde. Cela en raison de l’interdiction de l’exploitation minière en Chine obligeant de nombreux mineurs de délocaliser leurs opérations en dehors du pays.

Les sociétés mineures se sont installés en Canada et aux Etats-unis. Beaucoup ont trouvé refuge au Kazakhstan voisin de par la consommation d’énergie abordable dans ces pays.

Les données de Glassnode ont montré que le taux de hachage Bitcoin s’est complètement rétabli des creux de l’année dernière et a également atteint un nouveau record historique en début de l’année. Selon les données, le taux de hachage Bitcoin a été à 208 millions de térahashes par seconde. Cependant, le chaos politique et les pénuries d’électricité poussent désormais les mineurs à fuir ce pays d’Asie centrale, qui est récemment devenu le deuxième producteur mondial de bitcoins en raison d’un exode minier de Chine.

En effet, Kazakhstan a augmenté 5 fois de plus le prix de l’électricité pour les sociétés mineures. Cela a également impacté le taux de hachage, malgré cela, il semble qu’un nouveau ATH apparaisse.

A lire également : La Tennessee a proposé un projet de loi autorisant l’Etat d’investir dans les cryptos et NFT.

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles Similaires

Iran cbdc

L’Iran a lancé un projet pilote pour sa CBDC.

La Banque centrale d’Iran a commencé à piloter l’utilisation de son CBDC « crypto rial », cette semaine, selon une annonce de la Chambre de commerce iranienne. Par ailleurs, la décision de