Le marketing est le travail de chaque employé (ils ne le savent pas toujours)


Résumé de 30 secondes :

  • Le marketing n’est pas uniquement le travail de l’équipe marketing, tous les employés jouent un rôle dans la création et la notoriété de la marque
  • Il est de la responsabilité de l’équipe marketing, cependant, d’habiliter les autres membres de l’équipe à soutenir les efforts marketing
  • Employés : en cas de doute, consultez le site Web de votre entreprise, amplifiez tout le contenu que vous y voyez

« Bonjour, j’ai un client intéressé par X et je veux partager notre POV à ce sujet. Pouvez-vous me dire où je pourrais trouver quelque chose ?

Je reçois un message comme celui-ci directement ou je vois quelque chose de similaire publié dans un canal de discussion, au moins une fois par semaine. Attendez un moment pour la réponse faussement simple.

« Je vous ai vu poster sur LinkedIn hier à propos de X et j’aimerais beaucoup que vous parliez à l’un de nos prospects sur le sujet. »

Encore une fois, je les reçois régulièrement, et j’ai l’habitude de fournir une réponse en deux parties. Revenons à cela sous peu.

« Wow, ce webinaire à venir semble intéressant, y a-t-il des informations que je peux fournir à certains clients à ce sujet ? »

Croyez-moi, je ne m’en prends à personne ici, car je sais que chaque employé de notre entreprise – comme la plupart des entreprises – est incroyablement occupé. Mais, il y a un thème qui traverse ces commentaires et des commentaires similaires que les spécialistes du marketing voient beaucoup trop souvent. C’est un thème qui touche au cœur même du marketing moderne dans un monde numérique. Ce thème, enraciné dans la révolution qui a donné la parole aux clients individuels du monde entier et les a placés sur un pied (presque) d’égalité avec les marques, est que le marketing n’est plus le domaine exclusif des spécialistes du marketing. Le marketing, au moins via les canaux sociaux et les médias acquis, fait désormais partie du travail de chaque employé. Le problème est qu’ils n’ont pas été informés ou n’ont pas écouté (ou peut-être un peu des deux).

Trois règles simples

Apprendre aux employés à faire du marketing ne signifie pas nécessairement que vous devez leur apprendre quoi que ce soit sur le marketing. Comme apprendre à faire du vélo, il est souvent plus facile de le faire que de comprendre l’équilibre, l’élan et la quantité réelle de dommages que peut causer votre crâne sur la chaussée. Au contraire, quelques règles simples permettent à l’équipe marketing et à l’entreprise dans son ensemble d’émerger d’une situation gagnant/gagnant. Moins de travail, de meilleurs résultats !

Première règle : affichez-le sur le site Web. A retrouver sur le site

La première question ci-dessus signifie généralement qu’un employé n’a pas adopté le site Web de l’entreprise comme premier endroit pour rechercher toutes les informations destinées aux clients. Cela peut également signifier que l’équipe marketing n’a pas encore été en mesure de tout mettre sur le site Web (je sais que c’est plus difficile qu’il n’y paraît). Quoi qu’il en soit, l’orientation générale doit être que les employés pensent comme des clients et regardent l’entreprise de l’extérieur vers l’intérieur, en commençant généralement par le site Web. S’il existe un point de vue public sur un sujet d’actualité, comme dans un article de blog, un webinaire ou un document d’idées, il doit être facilement disponible sur le site Web et l’URL (directe ou une chaîne de recherche) doit être facile à transmettre pour les employés. .

Règle 2 : tout le monde peut amplifier

C’est formidable quand on me demande de parler à des clients de quelque chose que j’ai posté sur LinkedIn ou Twitter, ou dans n’importe quel forum public. C’est l’une des parties préférées de mon travail en tant que CMO ! L’occasion manquée, cependant, est que l’employé qui me demande de le faire ne partage jamais cette publication avec son propre réseau. Je comprends que certaines personnes hésitent à le faire, et certaines entreprises ont même des règles restrictives (et archaïques) concernant le partage des employés sur les réseaux sociaux. Mais en général, chaque employé des entreprises contemporaines a une certaine présence sociale. Cela peut être utilisé comme une opportunité d’amplifier la voix de l’entreprise. La chose la plus exaspérante, c’est quand je vois ces mêmes employés partager du contenu provenant d’autres sources et non de leur propre entreprise. Branchez-le et allumez-le jusqu’à 11 !

Troisième règle : arrêtez la fabrication sur mesure

Vous planifiez un webinaire important. Il monte sur le site Web dans le calendrier des événements. L’équipe marketing envoie un e-mail parfaitement conçu aux clients et prospects. Il est publié sur LinkedIn et Twitter. L’élan se construit à mesure que les gens s’enregistrent. Ensuite, quelqu’un demande un e-mail personnalisé sur le webinaire pour son public spécial. Vous savez, « le marketing peut-il le rendre joli pour que je puisse l’envoyer à ces prospects importants ? » Non. C’est là que les employés doivent se rendre compte que la création de contenu personnalisé qui existe déjà sous plusieurs formes facilement accessibles n’est pas le travail du marketing et ne devrait être le travail de personne. Au lieu de cela, les employés doivent prendre les annonces existantes, trouver celle qui a le plus de sens et la partager. Cela peut être aussi simple que de partager une publication LinkedIn ou d’envoyer un e-mail personnel rapide avec l’URL d’inscription. Contrairement à votre café chez Starbucks, il n’y a pas d’infinies façons dont le marketing créera du contenu.

Voilà, trois règles simples pour aider chaque employé à faire du bon marketing et pour aider les équipes marketing à les exploiter efficacement. Si vous ne constatez pas d’engagement dans votre base d’employés, posez-vous les questions difficiles sur les raisons, puis assurez-vous de donner à chacun les outils nécessaires. Espérons que ces règles libéreront un peu de temps pour que l’équipe marketing se rende chez Starbucks et obtienne ce grand lait d’avoine extra-chaud, deux pompes de chocolat, une pompe de caramel, un latte supplémentaire qu’ils méritent.


Norman Guadagno est directeur du marketing chez Acoustique, le plus grand cloud marketing indépendant et membre du Conseil consultatif de ClickZ.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires