Le co-PDG d’Alameda Research démissionne pour se concentrer sur des « affaires personnelles ».

Hier, Sam Trabucco, co-PDG d’Alameda Research a annoncé qu’il allait quitter son poste.  Cela se concentrer sur d’autres questions personnelles. Cependant, il restera en tant que conseiller du fournisseur de liquidités pour le marché des crypto-monnaies .

Trabucco annonce sa démission après un long parcours avec Alameda

L’ancien exécutif a déclaré dans une série de tweets qu’il resterait conseiller de l’entreprise mais ne travaillerait plus à Alameda au quotidien. Caroline Ellison continuera d’être l’unique PDG de l’entreprise, selon les représentants de l’entreprise.

Pour rappel, Alameda a été créée en 2017 par Sam Bankman-Fried, PDG de FTX. Il transige quotidiennement des milliards de dollars sur tous les marchés actifs de crypto-monnaies. Trabucco et Ellison ont rejoint l’entreprise en tant que traders en 2019, respectivement. Cela avant d’être nommés codirecteurs généraux de l’entreprise en octobre 2021.

Voir plus : La CVMO du Canada a émis un avertissement contre les sociétés de cryptographie non enregistrées.

Ces derniers mois, Trabucco avait réduit ses responsabilités chez Alameda. Il n’a pas de projets prévus pour le moment. De plus, il a noté qu’il sera encore là à un certain titre puisqu’il ne peut pas se retirer complètement des crypto-monnaies sans passer par le retrait.

Ellison a travaillé sur le bureau des actions de Jane Street avant de rejoindre la société, où elle a rencontré Bankman-Fried. Ensemble, les deux ont créé une équipe de 25 personnes pour la salle des marchés et les opérations de back-office d’Alameda. En outre, Ellison a commenté la démission de Trabucco en déclarant sur Twitter :

 « Travailler avec Trabucco a été une expérience extrêmement formatrice. Bien que sa présence m’ait manqué ces derniers temps, je suis satisfait de tous les autres membres du personnel qui ont pris le relais. Je suis plus optimiste que jamais pour l’avenir.« 

Malgré le fait qu’Alameda soit resté silencieux sur la sortie de Trabucco, il a maintenu qu’il partait pour des raisons personnelles.

« J’ai été plutôt satisfait, ces derniers temps, . Je voyage souvent, je vois mes amis et ma famille, je travaille sur « moi-même » et d’autres choses. En outre, c’est merveilleux parce que j’ai acheté un bateau. Je suis incroyablement ravi et j’avais besoin de décompresser ».

Bonus : La SEC de la Philippine sollicite l’avis de Binance pour réglementer efficacement les crypto-monnaies.

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles Similaires

Iran cbdc

L’Iran a lancé un projet pilote pour sa CBDC.

La Banque centrale d’Iran a commencé à piloter l’utilisation de son CBDC « crypto rial », cette semaine, selon une annonce de la Chambre de commerce iranienne. Par ailleurs, la décision de