L’application Horizon Workrooms de Facebook

L’application Horizon Workrooms de Facebook

Ce 19 août, Facebook a fait une annonce de l’arrivée d’Horizon Workrooms. Depuis cinq ans, il a fait le serment de la réalité virtuelle, c’est une application de collaboration à distance. L’avancement de l’informatique à travers des interfaces en mode 3D. 

La solution avec Horizon Workrooms

Vous en avez assez des vidéoconférences où vous n’en écoutez que la moitié et ne savez toujours pas qui parle. Horizon Workroom est la solution élaborée par Facebook, une application qui a été innovée pour la collaboration à distance.

L’Usine Digitale vous donne une impression, et c’est peut-être un signe de l’avenir du travail, car il vous donne une présence spatiale à travers les avatars qui va vous permet instinctivement de savoir qui prend la parole. 

Une réunion de 16 personnes en réalité virtuelle

Facebook a mis en place Workrooms, pour une réunion des collaborateurs en réalité virtuelle. Cette nouvelle application donne accès à 16 personnes qui se figurera sous forme d’avatar et se retrouvent dans une salle de conférence virtuelle pour une prise de décision, du partage et d’échange.

Une application qui ne s’attache pas à l’offre Workplace donc c’est tout à fait gratuit, et disponible aux possesseurs de viewer Oculus Quest 2 en téléchargeant l’application. Horizon Workrooms vous permet également de « rentrer l’ordinateur » dans votre environnement virtuel, grâce à un petit programme qui tourne sous Windows 10 et macOS. NS.

La fonctionnalité de l’application

Il possède des fonctionnalités de chat vidéo classiques : désactiver le microphone, partager l’écran et permettre aux utilisateurs non enregistrés de rejoindre ou de restreindre les participants. Vous pouvez également modifier la composition des chaises ou des tables. Ceci est important, car l’audio est formaté spatialement, comme dans la vraie vie, être assis à côté de la personne pour faciliter la compréhension de sa discussion. Par contre, vous ne pouvez pas vous déplacer librement dans la pièce, mais juste sur des places prédéfinies. 

Il existe trois types de tableaux utilisés pour les discussions étroites : le tableau par défaut (deux tableaux collés et les participants se faisant face), une présentation (deux rangées de personnes face à la table) et une réunion (panneau cylindrique sur lequel tout le monde est accessible à la vue). Vous pouvez également diminuer automatiquement la taille du tableau en fonction du nombre de participants.

L’efficacité des avatars

Le système d’avatar est similaire au système de Facebook Horizon, une application sociale pour la réalité virtuelle de Facebook. La deuxième version a été retardée depuis son annonce en septembre 2019 et n’est toujours disponible qu’aux États-Unis. Son interface est déjà très structurée, en ce qui concerne les modèles de cheveux, taille, et peaux… Actuellement, c’est encore très difficile de fabriquer des avatars réels. Par contre, cela est suffisant pour un usage Workrooms. 

Pour le moment, les gestes que les avatars pourraient effectuer sont les mouvements qui disent aux gens de parler ou d’interrompre, de se faire face aux gens dont on parle, beaucoup de choses que la vidéo ne fait pas. Une façon de supprimer les faux départs dérangeants et les pauses inutiles, en plus, les différentes discussions peuvent être lancées en même temps, grâce à la diminution de la voix, et cela dépend du lieu et de la distance des participants. 

Il est possible d’accéder aux réunions pour les personnes ne possédant pas des casques VR, à l’aide de l’audio ou de la vidéo d’une interface web dédiée. Chaque salle de réunion peut contenir 50 participants dont 34 en vidéo et 16 en VR). Pour les gens qui sont sur la vidéo, ils peuvent demander la parole à l’aide d’un système d’icône qui apparaît au coin de leur écran. 

Une expérience entre virtuelle et réelle

La plateforme a convaincu les gens grâce aux tests qu’ils ont faits. Cet article est rédigé directement via Workrooms lors d’une réunion de presse virtuelle, Il a attiré une quinzaine de participants de différents pays européens et des USA.

Workrooms est basé sur plusieurs fonctionnalités déployées pour Infinite Office. Vous pouvez définir une zone pour votre écran et l’afficher automatiquement sous forme de double numéro si vous disposez d’un clavier compatible (Logitech K830 Keyboard out Apple Magic Keyboard) l’apparition est automatique qui prend forme de jumeau numérique. 

Il est également possible d’activer un service passthrough sur les caméras du casque afin qu’il puisse être aperçu et de même pour la souris. Cela n’est pas parfaitement suffisant, mais pour les gens qui sont aptes à frapper aveuglément leur clavier ça suffira. L’usine digitale est actuellement sur le point de développer les caractères des claviers Bluetooth qui seront compatibles. L’objectif c’est de pouvoir utiliser à toute vitesse des claviers à la portée de tous et pratiques par rapport à ceux de Logitech ou Microsoft. 

Lors de la première utilisation, la connexion de l’ordinateur sera appairée facilement avec le casque. Pour ce faire, il faut créer un compte workrooms qui est différent de Facebook et Oculus. Ensuite, pour connecter les appareils il faut tout simplement appuyer sur la touche entrée du clavier. C’est pratique et astucieux, pour prévenir de se connecter à une autre machine sans avoir fait attention. 

Pour ne pas vous ennuyer dans la salle de travail qui durera une heure, vous pouvez utiliser votre ordinateur librement pour un faible intervalle. Le même confort qu’un écran plat standard n’a pas encore été atteint, mais les progrès dans ce domaine sont clairs avec la première version de Virtual Desktop depuis 2016. Et le meilleur de tous, c’est tout à fait faisable dans un environnement partagé avec les autres participants !

Une vie privée assurée

Le contenu de l’écran de votre ordinateur est caché à quiconque, puis l’application Oculus Remote Desktop est utilisée uniquement pour projeter l’écran de l’ordinateur sur le casque. Il n’analyse pas la machine et n’accède pas aux fichiers sans autorisation préalable.

Facebook est conscient des préoccupations communes concernant les pratiques de confidentialité : les caméras de Quest 2 sont traitées sur l’appareil et ne sont pas envoyées aux serveurs, et les discussions et les documents partagés au Workrooms ne sont pas employés à des fins publicitaires ou autres.

Surface de tableau virtuelle illimitée

Le partage de son ainsi que la présentation des documents sont totalement faisables, c’est pareil comme le chat vidéo. Et ce sera visible sur le tableau qui est présent dans la salle. Lorsque vous configurez votre application, vous configurez votre espace de tableau blanc dans une vraie pièce, comme vous le feriez dans un bureau. Cependant, l’utilisation du bureau est directement assise et à l’aide des mains, par contre le tableau sera utilisé debout et avec les vérificateurs.

à découvrir également : L’acquisition d’Arm par Nvidia suscite des inquiétudes

Une fonctionnalité basique, mais pratique, telle que l’écriture est avec un stylo aux choix, supprimer, montrer les images, vidéo, fichier PDF qui est à télécharger d’abord depuis l’interface, ainsi qu’un partage d’écran à temps réel. Facebook a développé une nouvelle fonctionnalité d’écriture : on tient la manette à l’inverse comme lorsqu’on utilise un stylo, écrire sur la pointe là où est fixée la sangle. Cela permet de perfectionner la précision et le contrôleur se modifie automatiquement en un modèle de stylo dans l’application.

Quand ce sera fini, juste un clic suffira à revenir sur sa place. Grâce à l’intelligence de l’application, il est nécessaire de s’asseoir physiquement afin de donner un aperçu de l’environnement par passthrough. À savoir aussi qu’écrire et partager, son écran est possible sans se déplacer, mais juste en servant de son bureau qui est directement répercuté au tableau (cela est activable grâce au bouton qui se trouve à droite). 

Très peu d’images sont utilisées

Selon Andrew Bosworth, cela fait des années que Workrooms est en développement et c’était même avant le Covid-19, cela se reflète dans l’utilisation de moins de friction. S’introduire immédiatement dans la salle et passer rapidement de pièce en pièce, tout est très intuitif. L’application Web Workroom est également compatible avec Microsoft Outlook et Google Calendar, intégrant les services de manière native dans votre routine de travail existante.

L’application Web Workroom est également compatible avec Microsoft Outlook et Google Calendar, intégrant les services de manière native dans votre routine de travail existante. Aussi, comme bonne pratique, vous recevrez une notification vous informant de la fin de la réunion (15 minutes, 10 minutes, etc.). Chaque sommet comporte des notes connexes que vous pouvez exporter, en plus de ce que vous voyez sur le tableau blanc. D’un côté, la salle de réunion serait sauvegardée lorsque vous les quittez, vous pouvez donc revenir et continuer la discussion plus tard.

Économique en termes de consommation

Andrew Bosworth, constate que cette nouvelle application va durer plus longtemps que les autres qui ont déjà succombé pendant la crise, en particulier, dit-il, en utilisant les représentations sonores mobiles et spatiales dont le mouvement est aperçu, aidera à conserver les images de la réunion dans nos têtes. 

Lors de nos têtes, nous avons aussi constaté un faible intervalle au milieu des participants différents, pareil sur la connexion ADSL 2. Pour Workrooms, Facebook suggère une connexion de 5 Mb/s minimum, ce qui résume que l’application est moins gourmande que la chat vidéo et d’ autres applications.   

Pour l’instant, l’application est encore en Bêta, et seulement accessible que pour les titulaires de casque Oculus Quest 2. En fin de compte, il est toujours libre de s’étendre à d’autres appareils, et cela est toujours gratuit.  Facebook donnera également accès à certaines fonctionnalités de Workroom (photos de profil, transitions d’écran, surveillance du clavier, etc.) à des développeurs tiers afin qu’ils puissent les intégrer dans leurs propres applications. 

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires

Shipping Revolution Avis

Le dropshipping est un domaine qui prend de plus en plus d’ampleur. Ce dernier requiert des connaissances et des stratégies pour se développer. L’une des