La ville américaine Fort Worth se lance dans le secteur du minage de bitcoin.

Le 26 avril, le Conseil municipal de Worth, a approuvé une résolution pour encourager le développement d’entreprises de technologie de blockchain et de crypto-monnaie. En retour, la ville recevra 3 machines de crypto-minage.

Fort Worth devient la première municipalité américaine à miner Bitcoin.

Fort Worth, au Texas, est devenue mardi la première ville des États-Unis à exploiter le bitcoin dans le cadre d’un nouveau programme pilote visant à favoriser un secteur technologique plus dynamique.

Plutôt dans la journée d’hier, le Conseil municipal a voté à l’unanimité pour approuver le petit plan, qui exploitera 3 mineurs Bitmain S-9 donnés par le Texas Blockchain Council, un groupe de défense des cryptos à but non-lucratif. 

Les machines d’une valeur totale de 2 100 dollars fonctionneront pendant 6 mois dans le service informatique gouvernemental de la mairie et hébergé sur un réseau privé pour minimiser les risques de sécurité. À la fin du programme pilote, la ville procédera à une évaluation complète pour mieux comprendre l’impact et les opportunités de Bitcoin à Fort Worth.

Le maire de Fort Worth, Marty Parker, a déclaré : « Aujourd’hui, avec le soutien et la coopération du Texas Blockchain Council, nous entrons dans le monde à petite échelle tout en délivrant un message important … Fort Worth est l’endroit où le futur commence.« 

Le programme fait progresser l’objectif de la ville du Nord de Texas de devenir une plaque tournante de la cryptographie.

Voir aussi : Grayscale élargira son offre de produits cryptographiques sur le marché européen.

Le Texas et l’industrie minière

Cette décision intervient après que le gouvernement chinois a interdit l’extraction de crypto-monnaie en juin 2021, et les États-Unis sont devenus le nouveau centre minier pour l’extraction de bitcoins.

Le pays contribue à 35,4 % de la puissance de calcul totale de Bitcoin, plus que tout autre pays au monde en juillet 2021. Depuis lors, l’État du Texas lui-même a reçu des milliers de livres d’équipement minier, et le gouverneur du Texas, Greg Abbotta, a publiquement adopté l’industrie. 

Pour rappel, l’extraction de Bitcoin est un processus énergivore qui valide les transactions de crypto-monnaie via un processus appelé Proof of Work (POW). Des ordinateurs miniers spécialisés contribuent à ce travail en résolvant des énigmes cryptographiques et reçoivent en retour une certaine quantité de Bitcoin. Bloc (SQ) et la société d’infrastructure cryptographique Blockstream utilisent actuellement l’extraction de bitcoins pour financer un projet d’énergie renouvelable au Texas.

Les mineurs peuvent également gagner un pourcentage de BTC en combinant leur puissance de calcul dans un pool de minage. Entre autres, le programme pilote de Fort Worth rejoindra les pools miniers, Luxor Mining Pool. Alors que la ville prévoit d’acquérir des bitcoins, les actifs seront détenus par NYDIG, la filiale axée sur les bitcoins de Stone Ridge Asset Management, qui détenait plus de 25 milliards de dollars d’actifs à la fin de l’année dernière.

A lire également : Elon Musk achète officiellement Twitter pour 44 milliards de dollars, le prix du Dogecoin monte en flèche.

 

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles Similaires

Iran cbdc

L’Iran a lancé un projet pilote pour sa CBDC.

La Banque centrale d’Iran a commencé à piloter l’utilisation de son CBDC « crypto rial », cette semaine, selon une annonce de la Chambre de commerce iranienne. Par ailleurs, la décision de