Fidelity permettra aux Américains de placer Bitcoin dans leurs comptes de retraite 401 (k) à partir du juin.

Le fournisseur de régimes des retraites Fidelity Investments, a annoncé récemment qu’il proposera Bitcoin comme option d’investissement pour ses produits 401 (k), à partir de la mi-2022. La société limite les allocations de bitcoins à 20 % des actifs des comptes individuels, et les employeurs ou les promoteurs de régime ont la possibilité d’abaisser davantage le seuil.

Bitcoin comme option d’investissement pour le plan de retraite 401 (k) de Microstrategy

Une nouvelle qui représente une étape majeure à l’intégration des crypto-monnaies dans le milieu. Les clients américains pourront donc bientôt épargner pour leur retraite avec Bitcoin.

En effet, l’un des plus grands fournisseurs de régimes de retraite aux États-Unis, Fidelity Investments permettra à ses clients de déposer des bitcoins sur leurs comptes de retraite 401(k) à imposition différée tant que leurs employeurs le permettront. Dans le cadre du programme, Fidelity plafonne les économies en Bitcoin à 20 %, et les employeurs peuvent abaisser davantage le seuil.

Pour rappel, les régimes 401(k) aux Etats-Unis ont des comptes de retraite à imposition différée que les employeurs peuvent offrir à leurs employés. Cela en leur permettant d’épargner pour leur retraite en déduisant les cotisations directement de leur salaire, avec la possibilité de faire correspondre leurs cotisations à leurs employeurs jusqu’à une certaine limite ou un certain pourcentage.

A découvrir : L’Arabie Saoudite envisage l’utilisation de la technologie blockchain dans les activités gouvernementales.

Questions sur la viabilité des investissements du projet 401 (k) dans les cryptos.

Cependant, le nouveau plan de Fidelity n’est pas sans critiques. Le département américain du Travail, qui supervise les régimes de retraite parrainés par les entreprises, a publié une directive le 10 mars soulevant de «sérieuses inquiétudes» quant à l’idée que les participants 401 (k) investissent directement dans les crypto-monnaies.

Citant en outre des problèmes d’évaluation, de garde, de tenue de registres et de réglementation, le régulateur a déclaré : « Une volatilité extrême peut avoir des effets dévastateurs sur les participants, en particulier ceux qui approchent de la retraite et qui disposent d’importantes allocations de crypto-monnaie ».

En outre, Fidelity dispose d’environ 2,4 billions de dollars d’actifs 401(k) en 2020, ce qui représente plus d’un tiers du marché des comptes de retraite parrainés par l’entreprise. Si le ministère du travail approuve les plans des entreprises au milieu d’une hésitation publique apparente, cela pourrait accélérer la pénétration de la classe d’actifs dans le courant dominant.

Etant donné la taille même des comptes 401(k) américains totalisant environ 6,2 billions de dollars, si les produits de Fidelity deviennent plus populaires, la classe d’actifs pourrait générer des milliards de dollars par an uniquement sous la forme de pensions à imposition différée.

Pour aller plus loin : La ville américaine Fort Worth se lance dans le secteur du minage de bitcoin.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles Similaires