La société mineure White Rock Management étend ses activités au Texas.

White Rock Management est une société mondiale d’exploitation minière d’actifs numériques. Récemment, il a annoncé le déploiement de sa première installation minière américaine de Bitcoin. Elle se situe dans la vallée de Brazos au Texas.

Le firme de White Rock Management établie aux États-Unis

Le minage initial sera alimentée par du gaz naturel dérivé de puits de pétrole actifs situés sur place. Il est située au nord de Houston. Par ailleurs White Rock s’associe à NGON, une société de services et de technologies d’énergie verte. Cela afin de capturer le gaz grâce à des services d’atténuation respectueux de l’environnement. Ainsi, il peut ensuite détourner l’énergie pour produire du bitcoin.

En utilisant les installations de NGON, la nouvelle opération de White Rock au Texas cimente l’engagement de l’entreprise. Cela envers l’exploitation minière de bitcoins respectueuse de l’environnement. Le captage et le recyclage du gaz naturel en énergie présentent 2 avantages principaux :

  • Économie d’énergie du réseau : il brûle des combustibles fossiles en utilisant du gaz qui aurait autrement été brûlé dans l’atmosphère – recycle environ 82 millions de pieds cubes (82 000 MCF) de gaz naturel par mégawatt.
  • Réduction d’évacuation du méthane dans l’atmosphère à partir de torches inefficaces : il utilise des processus NGON, le fonctionnement de White Rock empêche environ 4 millions de pieds cubes (5 000 MCF) par mégawatt de méthane nocif pour l’environnement d’être évacués chaque année

De plus, la nouvelle renforce la position de White Roc en tant qu’acteur émergent dans l’industrie mondiale de minage crypto.

Commentant la nouvelle, Andy Long, PDG de White Rock Management, a déclaré : « La mine Brazos Valley est la première de plusieurs installations indépendantes du réseau que nous prévoyons au Texas. Ils utiliseront le gaz naturel dérivé des puits de pétrole actifs. Transformant ensuite les déchets en une source d’énergie fiable et hors réseau. 

White rock prévoit une expansion mondiale

Par ailleurs, White Rock se concentre sur la construction et l’exploitation d’installations modernes dans des zones géographiques fiables à travers le monde. Ses mines de bitcoins sont dotées de puces ASIC de dernière génération fournies par Bitmain.  Ce dernier est le partenaire et leader de l’industrie de minage. En effet, cette action augmentera la productivité et la rentabilité de la société.

Serhiy Tron, fondateur de White Rock Management, a souligné : « Nous sommes en mode d’expansion. Explorant activement des emplacements supplémentaires aux États-Unis et ailleurs en Amérique du Nord, en Europe et en Amérique latine. Cela avec des environnements commerciaux et politiques favorables. Nous recherchons également des opportunités potentielles de fusions et acquisitions au sein de l’industrie minière du bitcoin, car l’environnement de marché actuel est propice à la fois aux fusions et acquisitions et aux partenariats stratégiques. »

En bref, les centres de données modernes et écologiques de White Rock en Suède disposent d’une capacité totale de 30 MW. Après le début des opérations aux États-Unis, son hashrate total devrait dépasser 1,6 EH/s.

A lire : Breitling s’associe à Bitpay pour activer les paiements cryptographiques pour ses montres de luxe.

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles Similaires