La raison de l’enquête de l’UE sur l’acquisition de Kustomer par Facebook.

La nouvelle tombe ce 3 août, Bruxelles craignant une diminution de la concurrence lance une enquête après l’acquisition de Facebook de start-up américaine « Kustomer », spécialisée dans la gestion de la relation client. Depuis quelque temps, Bruxelles surveille les puissants Gafam, cette fois, c’est Facebook est sont dans son viseur.

L’Union Européen lance une enquête préliminaire.

L’UE craint que la concurrence ne diminue. Menlo Park :

« occupe une position de premier plan, à la fois sur le marché de l’affichage publicitaire en ligne et sur celui des messageries tels queWhatsApp, Messenger ou Instagram, » à déclaré la vice-présidente chargée de la politique de concurrence, Margrethe Vestager.

à voir aussi : Croissance au ralenti en prévision pour le second trimestre pour Facebook.

 

Ce dernier (Commission européenne) a déclaré que le comité avait mené une enquête préliminaire sur le projet le 18 mai, et les résultats ont prouvé qu’une enquête approfondie était raisonnable. Dix autorités nationales dont l’initiatrice de l’initiative l’Autriche ont demandé aux agences européennes d’exécution d’enquêter sur l’acquisition, qui n’a pas atteint le seuil financier fixé par l’Union européenne. Par souci de protection de la concurrence, les Européens se méfient beaucoup de l’appétit des grandes entreprises pour les start-up.

Facebook avait annoncé que :

 » Nous sommes impatients de démontrer aux régulateurs que Facebook et Kustomer offriraient plus de choix et de meilleurs services grâce à cette transaction »

Le communiqué précise qu’en plus de réduire la concurrence sur le marché de la fourniture de logiciels de gestion de la relation client, le comité craint également que la force de Facebook :

« sur le marché de l’affichage publicitaire en ligne, en augmentant la quantité déjà importante de données dont Facebook dispose déjà pour personnaliser les annonces qu’elle affiche »

Margrethe Vestager, vice-présidente chargée de la politique de concurrence précise que :

« Notre enquête vise à garantir que l’opération ne portera préjudice, ni aux entreprises, ni aux consommateurs, et que les données auxquelles Facebook a accès ne faussent pas la concurrence »

Rachat qui pourrait réduire la concurrence.

Selon le communiqué l’’enquête préliminaire :

« donne à penser que Facebook pourrait avoir la capacité, ainsi qu’une incitation économique potentielle de s’engager dans des stratégies de verrouillage à l’égard des concurrents de Kustomer, en empêchant par exemple ces entreprises d’utiliser les canaux de messagerie de Facebook ou en dégradant les conditions d’utilisation ou d’accès à ces canaux »

De telles stratégies :

« sont susceptibles de réduire la concurrence sur le marché de la fourniture de logiciels de gestion des relations avec la clientèle et sur celui de la fourniture de logiciels de service à la clientèle et d’assistance pour la gestion des relations avec la clientèle », à rajouter la commission.

à découvrir également : La société Général baisse ses provisions au deuxième trimestre et rehausse ses prévisions.

La commission a déclaré qu’elle s’inquiète que cette situation entraine :

« une hausse des prix, une baisse de la qualité et une baisse de l’innovation pour les clients professionnels, qui peuvent à leur tour être répercutées sur les consommateurs »

Pour rappelle ce projet a été notifié le 25 juin, la commission a précisé qu’elle doit prendre une décision avant le 22 décembre 2021. Le bénéfice de Facebook au deuxième trimestre a doublé, le bénéfice net a atteint 10,4 milliards de dollars, soit un chiffre d’affaires élevé à 29 milliards de dollars.

Facebook a annoncé l’acquisition de Kustomer en novembre dernier. Basée à New York, cette startup a été créée en 2015 et est un système connu pour aider à gérer les clients de nombreuses entreprises. Par conséquent, il a suscité l’intérêt du géant Américain à plusieurs niveaux, car il s’agit d’un aspect devenu très important dans les activités du géant Américain des réseaux sociaux.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires

Shipping Revolution Avis

Le dropshipping est un domaine qui prend de plus en plus d’ampleur. Ce dernier requiert des connaissances et des stratégies pour se développer. L’une des