La banque malaisienne Kenanga prévoit de lancer une application cryptographique tout-en-un en 2023.

Selon un communiqué, Kenanga Investment Bank Berhad travaille avec la société chinoise Ant Group pour développer une super application compatible aux crypto-monnaies. Le programme vise à augmenter la base d’utilisateurs et l’accessibilité globale des crypto-monnaies en Malaisie.

Bientôt une nouvelle application de crypto-monnaie en Malaisie

La banque Kenanga développe actuellement une application dédiée spécialement aux crypto-monnaies. Cette nouvelle a impliqué Ant Group, la filiale chinoise d’Alibaba. La société soutient la création de l’application de crypto-monnaie, tout en restant en dehors de la Chine. Grâce à cette participation, Kenanga pourra utiliser pour son application mPaaS, un réseau de développement mobile formulé par AliPay App.

Selon l’annonce, l’application devrait offrir précisément des :

  • services de porte-monnaie électronique.
  • échanges d’actions et de crypto-monnaies.
  • opérations de change.
  • gestion des investissements numériques.

Lecture connexe : Sullivan Bank fait appel à Bakkt pour fournir à ses clients des services de trading de crypto-monnaie.

Répondre à la demande actuelle des investisseurs

Pour rappel, Kenanga a commencé dans l’espace de la crypto-monnaie, il y a environ cinq ans. Compte tenu de la demande actuelle de crypto-monnaies, les récentes mesures de la banque pourraient augmenter ses revenus au fil du temps. 

En effet, la banque a été incité par l’intérêt accru pour les crypto-monnaies des malaisiens, cela malgré le ralentissement du marché. La Malaisie semble être de plus en plus ouverte au monde de la crypto-monnaie et à son adoption.

Le PDG du groupe KenangaDatuk Chay Wai Leong, a déclaré : « Nous sommes impatients non seulement d’unifier un large éventail d’offres financières sous un même toit, mais surtout de rendre la création de richesse plus accessible en démocratisant les services financiers pour les millions de Malaisiens.« 

En outre, la banque privée collabore également avec Rakuten, une société japonaise e-commerce qui prend en charge les crypto-monnaies. Rakuten Trade, l’une des applications de trading les plus populaires en Malaisie, est utilisée par la société pour faciliter les transactions boursières en ligne dans le pays.

A voir également : SCB met fin à son accord de rachat de 500 millions de dollars de Bitkub, invoquant des problèmes de conformité.

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles Similaires

Iran cbdc

L’Iran a lancé un projet pilote pour sa CBDC.

La Banque centrale d’Iran a commencé à piloter l’utilisation de son CBDC « crypto rial », cette semaine, selon une annonce de la Chambre de commerce iranienne. Par ailleurs, la décision de