Invesco dépose un dossier auprès de la SEC pour l’ETF de stratégie Bitcoin sans exposition directe au BTC.

Aux États-Unis, la Securities and Exchange Commission (SEC) a tout simplement été submergée par la demande d’ETF Bitcoin. Invesco a également déposé une demande auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis pour répertorier un nouveau produit d’investissement appelé Bitcoin Strategy ETF.

Invesco dépose un ETF Bitcoin conformément à la loi de 1940

Invesco, une société d’investissement basée à Atlanta qui gère 1,3 billions de dollars d’actifs. La société est entrée dans le domaine du cryptage, en particulier en 2019. Elwood et elle ont lancé conjointement un ETF blockchain à la Bourse de Londres pour suivre les progrès de 48 entreprises participant au développement de la technologie blockchain.

Le 4 août, la société de gestion d’actifs a de nouveau renouveler cette expérience en proposant à la SEC de créer un fonds négocié en bourse Bitcoin. Ce produit s’appelle Invesco Bitcoin Strategy ETF et sera «quasi-totalité» basé sur :

  • des contrats à terme BTC,
  • des produits négociés en bourse (ETP) Bitcoin et
  • des fonds d’investissement privés liés à Bitcoin comme le Grayscale Bitcoin Trust (GBTC).

 

à lire également : Lancement d’un ETF Bitcoin (BTC) en France, il sera régulé par l’AMF chez Melanion Capital.

Selon la demande de Gary Gensler, président de la SEC Regulatory Authority, la demande a été déposée en vertu l’Investment Company Act de 1940. Selon lui, la loi offre une protection substantielle aux investisseurs et réglemente les fonds à capital fixe et les fonds communs de placement.

Dernièrement, le président de la SEC des États-Unis a incité le Sénat américain à renforcer la protection des investisseurs sur le marché des crypto-monnaies en introduisant des réglementations plus strictes dans ce domaine.

La SEC des États-Unis, va-t-elle enfin affirmer les ETF Bitcoin?

Bien que le régulateur financier américain aura suffisamment de temps pour reporter de plusieurs mois l’actuel ETF d’Invesco, d’autres émissions approchent tout compte fait de l’échéance.

En effet, les régulateurs finiront par rencontrer des difficultés avec l’ETF de VanEck, qui doit être coté à la Bourse de Chicago du Chicago Board of Options Exchange, sans compter de l’ETF Bitcoin d’ARK Invest, qui a également été déposé récemment en juin. En fait, même si le comité peut encore reporter sa décision, la date limite finale pour ce dernier ETF sera avant la fin de cette année.

Avec une longue durée sans aucune décision prise par la SEC des Etats-Unis, des dizaines de demandes d’ETF Bitcoin sont désormais en attente. Par conséquent, par rapport à d’autres juridictions, les États-Unis ont été très prudents en acceptant le premier ETF Bitcoin. Par exemple, son voisin canadien avait déjà accepté 2 ETF BTC plus tôt cette année.

 

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires

Shipping Revolution Avis

Le dropshipping est un domaine qui prend de plus en plus d’ampleur. Ce dernier requiert des connaissances et des stratégies pour se développer. L’une des