Goldman Sachs veut créer un ETF dédié à la finance décentralisée (DeFi).

Le 27 juillet, Goldman Sachs envisage de créer un fonds négocié en bourse (ETF) lié à la performance des entreprises engagées dans la blockchain et la « numérisation financière ».

Un ETF consacré à la DeFi ?

La banque d’investissement Goldman Sachs a demandé l’enregistrement d’un fonds négocié en bourse (ETF) axé sur la performance des entreprises de la finance décentralisée (DeFi). Selon le document déposé auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis :

 « L’indice est conçu pour offrir une exposition aux sociétés qui sont alignées sur deux thèmes clés, la mise en œuvre de la technologie blockchain et la finance. »

Par conséquent, l’ETF permettra aux investisseurs professionnels et institutionnels d’accéder aux sociétés opérant dans l’écosystème DeFi.

à découvrir également : Ethereum doit s’étendre au-delà de la DeFi : les vraies ambitions de son fondateur révélé lors de l’EthCC.

Cependant, l’utilisation par Goldman Sachs du terme DeFi implique la « numérisation financière », qui est définie comme la transformation numérique des services financiers traditionnels, des services de transaction, des prêts et des assurances.

En effet, l’utilisation du terme « DeFi » est assez vague et ne se réfère qu’aux sociétés cotées, pas aux tokens des projets tels que Aave, Curve Finance (CRV) et Uniswap (UNI).

D’autres ETFs sont en préparation.

La création de fonds négociés en bourse autour du Bitcoin (BTC) et de l’Ether (ETH) a fait sensation. Ces fonds, plus répandus parmi les fonds négociés en bourse britanniques Exchange Traded Funds, correspondent à des fonds indiciels dont les parts peuvent être vendues ou achetées directement en bourse.

Par conséquent, un ETF offre aux investisseurs la possibilité d’accéder à des actifs via des comptes de courtage traditionnels sans barrières techniques possibles.

La SEC des États-Unis examine actuellement plus de 12 demandes, dont les plus importantes proviennent de VanEck Bitcoin ETF et WisdomTree Bitcoin ETF. La police financière américaine est très prudente dans l’approbation de ces exigences, affirmant que la protection des investisseurs et la manipulation du marché sont les deux principaux problèmes.

à découvrir également : Le sondage de Goldman Sachs montre que 60 % des Ultra-riches possèdent ou envisagent d’investir dans les cryptos.

Cependant, l‘ETF de Goldman Sachs réplique les performances des actions, mais n’a pas répliqué les performances des tokens de la DeFi.

Par conséquent, la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis a approuvé un ETF similaire à celui de Goldman, le « Bitwise Cryptomonnaies Industry Innovators ». Un tiers des fonds est investi dans 3 entreprises, à savoir MicroStrategy, Coinbase et Silvergate Capital.

Puisqu’elle est associée aux actions de l’entreprise plutôt qu’aux actifs cryptos, la proposition de Goldman Sachs peut avoir de meilleures chances de succès. Mais les investisseurs et la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis ne savent pas encore ce qu’il convient. L’entreprise fournit très peu d’informations.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires

Shipping Revolution Avis

Le dropshipping est un domaine qui prend de plus en plus d’ampleur. Ce dernier requiert des connaissances et des stratégies pour se développer. L’une des