La Chine s’addresse aux sénateurs américains d’ « arrêter de créer des problèmes « avec le yuan numérique.

Zhao Lijian, directeur du ministère chinois des Affaires étrangères, a répondu à trois sénateurs américains, qui avaient précédemment déclaré que le CBDC chinois, ou yuan numérique, pouvait être utilisé comme outil de surveillance pendant les Jeux olympiques d’hiver de 2022 à Pékin.

Le ministère chinois des Affaires étrangères a exhorté les politiciens américains à « respecter l’esprit » et à cesser de causer des problèmes à l’Yuan numérique.

La tension entre la Chine et les Etats-Unis

Bien avant l’ouverture des Jeux olympiques d’hiver, les tensions entre les deux géants économiques, les États-Unis et la Chine, semblaient s’être intensifiées. Lors d’une récente conférence de presse, le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Zhao Lijian, s’est adressé aux politiciens américains, les exhortant à ne pas créer de problèmes avec le yuan numérique. Il a souligné que les États-Unis ne savent pas exactement ce qu’est la monnaie numérique :

«Nous leur suggérons de comprendre ce qu’est vraiment une monnaie numérique. Les politiciens américains devraient respecter l’esprit stipulé dans la Charte olympique, cesser de faire du sport une question politique et cesser de créer des problèmes avec la monnaie numérique en Chine. »

Pour rappel, mi-juin,

Les sénateurs républicains Martha Blackburn, Roger Wick et Cynthia Loomis ont dernièrement agité des drapeaux pour indiquer que la Chine pourrait essayer d’utiliser sa CBDC lors de sa 24e session à Pékin l’année prochaine comme un outil de surveillance. Ce qui l’ont amenées à interdire les athlètes américains qui ont participé aux olympiques d’utiliser le Yuan numérique.

« Les athlètes olympiques doivent être conscients que le yuan numérique peut être utilisé pour surveiller les citoyens chinois et ceux qui visitent la Chine à une échelle sans précédent, dans l’espoir qu’ils conserveront des portefeuilles en yuan numérique sur leurs smartphones et continueront de l’utiliser à leur retour. »

La Chine semble être très fière et offrira certainement aux athlètes et aux touristes étrangers l’occasion de découvrir l’e-CNY lors de l’événement. Fan Yifei, vice-gouverneur de la Banque populaire de Chine, a souligné que les Jeux olympiques d’hiver de 2022 seront le prochain test clé d’e-CNY.

le gouverneur adjoint de la Banque populaire de Chine (PBoC), Li Bo, avait déclaré :

« Pour les prochains Jeux olympiques d’hiver de Pékin, nous avons essayé de mettre l’e-CNY [yuan numérique] à la disposition, non seulement des utilisateurs nationaux, mais aussi des athlètes internationaux et des visiteurs. »

Les ambitions de la Chine ne concernent-elles que sa CBDC ?

Récemment, la Chine a pris un certain nombre de mesures contre le traitement des crypto-monnaies. Fin mai, le Comité de stabilité financière et de développement du Conseil d’État chinois a imposé la dernière interdiction de l’exploitation et du commerce de Bitcoin. La valeur en dollars du BTC a chuté de près de 5 000 $ dans l’heure qui a suivi l’annonce.

L’analyste financier de Jefferies et responsable de la stratégie actions mondiales, Christopher Wood, a une vision différente de l’attitude hostile de la Chine à l’égard des crypto-monnaies. Il a déclaré qu’en fait, les autorités chinoises n’avaient pas organisé de répression en raison de problèmes environnementaux, mais avaient simplement ouvert la voie à la CBDC.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires

Shipping Revolution Avis

Le dropshipping est un domaine qui prend de plus en plus d’ampleur. Ce dernier requiert des connaissances et des stratégies pour se développer. L’une des