Football : l’accord modifié avec le fonds CVC validé par La Liga.

Ce jeudi 12 août, les grands clubs de football espagnols, malgré l’opposition du Réal Madrid et du Barcelone Football Club, ont approuvé le projet d’investissement du fond CVC dans la Liga. Le Réal Madrid et du Barcelone Football Club ont obtenu la possibilité de se libérer de l’accord de répartition des revenus, à annoncé le président de la Liga.

Un gros investissement pour La Liga.

La semaine dernière, CVC a proposé d’investir jusqu’à 2,7 milliards d’euros dans La Liga soit les deux meilleures ligues espagnoles en échange de 11 % et 10 % de ses revenus sur 50 ans en plus d’une participation de 10 % dans un nouvel organisme qui va chapoter la majeur partie de ses activités.

à lire aussi : Turquie : au moins 17 morts, le nord dévasté par des inondations.

Cet investissement sera partagé à hauteur de 90 % entre les clubs pour leur assurer des liquidités additionnelles, notamment pour le mercato.

Face à l’opposition du Réal Madrid et du Barcelone Football Club, le Fonds CVC a due modifier la proposition quelques heures avant le vote, donnant aux clubs la possibilité de mettre en œuvre la proposition financière sur la base du volontariat.
Le président de La Liga Javier Tebas a déclaré lors d’une conférence de presse que si le Réal Madrid, Barcelone et l’Athletic Bilbao faisaient ce choix, l’investissement de CVC se situerait entre 2,1 et 2,2 milliards d’euros.

Selon un dirigeant de Primera :

« Ces clubs ont été respectés, car ils pourront également accéder à des financements pendant trois ans s’ils changent d’avis ».

Une nouvelle impulsion en perspective pour La Liga.

Le financement du projet s’appelle La Liga Impulso, dont 70 % sont utilisés pour améliorer les infrastructures et la numérisation, 15 % sont utilisés pour le refinancement de la dette et les 15 % restants sont utilisés pour l’inscription des joueurs.

autre article : Adidas cède Reebok à Authentic Brands Groups pour environ 2,1 milliards d’euros.

Selon le calcul de la répartition des droits TV de 2016 à 2020, Barcelone aurait reçue 253 millions, le Réal Madrid 241 et l’Athletic 117,5.
L’Atlético de Madrid est désormais club obtenant au plus avec 181 millions, tandis qu’Elche est le club à en obtenir le moins avec 10 millions.
Selon des sources patronales, si l’injection économique n’est pas approuvée, la croissance des entreprises au cours des prochaines années sera :

« Nulle ou même négative jusqu’à ce que nous dévaluions de 5 % ».

Javier Tebas, Président de La Liga, devant les médias a proclamé que :

« L’accord est historique et exceptionnel. Aucune ligue dans aucun sport n’a signé quelque chose comme ça. Dans les années à venir, nous pourrons revaloriser les droits télévisuels de 30 % ».

Cependant, bien que 38 des 42 clubs requis pour voter aient voté pour l’accord reste confronté à une incertitude sur le plan juridique.

Ce mercredi, le Réal Madrid a informé de son intention d’engager des poursuites civiles et pénales contre Javier Tebas et Javier De Jaime Gijaro, le directeur général de CVC en Espagne. Le même jour, la Fédération, qui a qualifié l’accord « d’illégal, moche et regrettable », a aussi annoncé qu’elle engagerait des poursuites judiciaires si elle constatait que la commercialisation des droits de retransmission télévisée du football professionnel entraîne une baisse des revenus.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires

Shipping Revolution Avis

Le dropshipping est un domaine qui prend de plus en plus d’ampleur. Ce dernier requiert des connaissances et des stratégies pour se développer. L’une des