Coronavirus aux Etats-Unis : le président Biden déclare de nouvelles mesures, notamment la généralisation des tests et des vaccins

Jeudi, le président américain Joe Biden a déclaré de nouvelles mesures pour maîtriser la pandémie de coronavirus aux Etats-Unis, demandant à la plupart des employés fédéraux de se faire vacciner et poussant les grands employeurs à faire vacciner leurs salariés ou à leur solliciter de se soumettre à des tests hebdomadaires. 

Des nouvelles mesures destinées surtout pour les travailleurs et les employeurs

Les nouvelles mesures, que le président américain Joe Biden a détaillées, depuis la Maison blanche seront appliquées à près de deux tiers des travailleurs américains travaillant dans des entreprises employant plus de 100 personnes. En s’adressant aux millions d’Américains qui ont refusé de se faire vacciner contre le coronavirus, Joe Biden a indiqué avoir été patient, mais que sa patience a des limites et que le refus de ces personnes a coûté à beaucoup.

A découvrir également : Japon : le gouvernement japonais décide de la prolongation de l’état d’urgence à Tokyo et dans d’autres régions

Le président incite les Américains à se faire vacciner

Ensemble, ce discours et ces nouvelles politiques de Joe Biden sont les mesures les plus sévères prises par le président pour pousser les Américains à se faire vacciner, alors que les infections, liées notamment au variant Delta, ne cessent de grimper dans certaines régions.

D’après les chiffres des CDC ou Centres de contrôle et de prévention des maladies, un peu plus de 53% de la population américaine ont reçu un schéma vaccinal complet, dont environ 66% de la population adulte. Jeudi, le locataire de la Maison blanche a averti que le pays fait face à une période difficile qui pourrait durer pendant un certain temps.

Source : lexpress.fr

Des représentants de l’administration Biden ont annoncé que d’après les nouvelles mesures, plus de 17 millions de travailleurs de la santé doivent se faire vacciner. 

Près de 100 millions de travailleurs concernés par la vaccination

Les représentants de l’administration Biden ont également ajouté que les nouvelles exigences en matière de vaccination touchent près de 100 millions de travailleurs, soit près de deux tiers de l’ensemble des travailleurs aux Etats-Unis.

Cependant, ces nouvelles mesures sont susceptibles de faire l’objet de différends juridiques. En effet, certains républicains les ont immédiatement dénoncées. Le Comité national républicain a fait part de son intention de porter plainte contre l’administration Biden au sujet des mesures concernant la vaccination.

A voir aussi : Allemagne : dans le cadre d’une enquête pour blanchiment, une perquisition a eu lieu au ministère des Finances

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires