Londres : résiliation de son contrat de vaccin anti-coronavirus avec Valneva qui chute en Bourse

Lundi, Valneva chute en Bourse après que le gouvernement britannique a rompu son contrat de fourniture de vaccins contre le coronavirus auprès du groupe français, prétendant une violation des obligations qui est totalement contestée par Valneva.

Chute du titre Valneva

A 10h17, le titre Valneva chutait de 32,73% à 13,4 euros, attaquant de loin la plus forte baisse de l’indice SBF 120 à Paris, ayant augmenté de 0,53% au même moment.

Depuis son introduction en Bourse en 2007, c’est la plus forte baisse en séance que Valneva n’ait jamais enregistrée. Dans une note de Portzamparc, qui, pour l’instant, met son objectif de cours et sa recommandation sous revue, il a été lu que c’est effectivement un coup dur pour Valneva qui, par la même occasion, perdrait son client le plus important, ainsi que son plus important soutien sur ce programme.

A découvrir également : Coronavirus aux Etats-Unis : le président Biden déclare de nouvelles mesures, notamment la généralisation des tests et des vaccins

Demande d’autorisation de Valneva en Grande-Bretagne

Au mois d’août, Valneva a lancé la procédure de demande d’autorisation de son candidat vaccin contre le coronavirus en Grande-Bretagne. Ce qui a permis à son cours de Bourse de grimper de 62,5% depuis cette date jusqu’à la déclaration de ce lundi. La chute de Valneva entraine à 71% la hausse du titre depuis le début de l’année.

Dans un communiqué, Valneva indique que le gouvernement britannique accuse que le groupe « a manqué à ses obligations, ce que Valneva conteste vigoureusement ».

Source : ledauphine.com

Le groupe a également ajouté qu’elle a travaillé sans relâche tout en ayant investi au maximum ses capacités, dans sa contribution avec Her Majesty’s governement (HMG), le gouvernement britannique, principalement en mettant en œuvre des ressources significatives et en montrant son importante implication pour répondre aux demandes d’HMG sur des vaccins correspondants aux variants.

Poursuite du plan de développement de son candidat vaccin VLA2001 par biotech

La biotech révèle qu’elle poursuit le plan de développement de son candidat vaccin VLA2001. Au début du quatrième trimestre, les résultats de l’essai clinique de phase 3 seront révélés et soumis à l’agence de santé britannique MHRA.

Sous réserve de ces résultats et du feu vert de la MHRA, Valneva estime qu’en fin 2021, le groupe pourrait obtenir une autorisation initiale de mise sur le marché de VLA2001.

Valneva indique que le groupe continue à être totalement engagé dans le développement de VLA2001 et va développer ses efforts avec d’autres clients potentiels pour « s’assurer que son vaccin inactivé puisse être utilisé dans la lutte contre la pandémie ».

A voir aussi : Japon : le gouvernement japonais décide de la prolongation de l’état d’urgence à Tokyo et dans d’autres régions

 

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires

Investir dans Air Liquide

Air Liquide est un groupe français spécialisé dans la production du gaz. La fourniture de technologies est également une de ses principales activités. A travers