Circle révèle ses réserves du stablecoin USDC prouvant qu’il dispose suffisamment de liquidité.

Hier, Circle a publié son premier rapport mensuel sur les actifs de réserve de l’USDC détenus au 30 juin 2022. La société a révélé que les réserves de l’USDC ne sont détenues qu’en espèces et en bons du Trésor américain à 3 mois. Il indiquait 42,1 milliards de dollars en obligations du gouvernement américain à court terme et 13,6 milliards de dollars en espèces.

Un aperçu sur le rapport de réserve soutenant l’USDC

Selon le dossier, le rapport n’est pas audité, mais il fournit un aperçu plus détaillé des actifs de réserve soutenant le stablecoin USDC.

Au 30 juin, Circle détenait 42,1 milliards de dollars de bons du Trésor américain. Cela avec une échéance moyenne de 44 jours et une dernière émission en date du 29 septembre. Les obligations dont l’échéance est inférieure à trois mois sont considérées comme des obligations à court terme. Le document mentionne également l’identifiant personnel de la caution, le soi-disant numéro CUSIP.

En outre, Circle détient également 13,6 milliards de dollars en espèces dans des institutions financières réglementées aux États-Unis. Cela inclut Bank of New York Mellon, Citizens Trust Bank, Customer Bank, New York Community Bank, Signature Bank, Silicon Valley Bank, Silvergate et Bank of America.

Par ailleurs, les 55,7 milliards de dollars d’actifs réclamés par Circle sont légèrement supérieurs aux 55,4 milliards de dollars de jetons USDC en circulation. L’USDC devrait maintenir une parité de 1:1 avec le dollar américain.

Le directeur financier Jeremy Fox-Geen, a déclaré : « Alors que les décideurs américains s’efforcent de promulguer des réglementations fédérales pour les pièces stables, Circle continue d’accroître notre transparence en fonction des nouvelles innovations de l’industrie et de ce que les détenteurs de l’USDC au sein de notre écosystème aimeraient voir ».

A découvrir : L’émetteur de stablecoin euro, Lugh, obtient l’enregistrement PSAN auprès de l’AMF.

Les émetteurs des stablecoins cherchent à être transparents sur leurs finances.

Le rapport intervient alors que l’implosion de plusieurs milliards de dollars de la blockchain Terra en mai, a déclenché une crise du crédit continue sur le marché de la cryptographie.

La santé financière des entreprises de crypto-monnaie fait l’objet d’un examen de plus en plus minutieux. En effet, divers prêteurs de crypto-monnaie et sociétés d’investissement étant confrontés à des problèmes de liquidité. Ainsi, beaucoup cherchent à se protéger contre la faillite.

Les pièces stables ont été conçues pour maintenir des prix stables liés à des actifs tels que le dollar américain. Cependant, certaines pièces stables ont perdu leur ancrage après l’implosion de Terra. Cela inclut l’USDD de Tron et le Neutrino USD (USDN) et l’ USDT de Tether.

Lecture connexe : Paxos Trust publiera mensuellement la composition de ses réserves des 2 stablecoins.

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles Similaires