Binance Australia recrute un ancien cadre de DigitalX en tant que nouveau PDG.

Binance a annoncé la nomination de Leigh Travers, ancien PDG de la société locale de technologie de blockchain et de paiement DigitalX, en tant que nouveau PDG de l’entreprise pour ses opérations en Australie.

Un nouveau expert PDG chez Binance Australia

Binance Australie a sélectionné Leigh Travers comme nouveau PDG, selon l’annonce.

L’élu possède une vaste expérience dans les actifs numériques et la technologie blockchain et a été en charge de DigitalX pendant 7 ans. La société qui est devenue la première société blockchain cotée au monde en juin 2014 après avoir finalisé l’acquisition inversée de Macro Energy Ltd.

Il a également siégé au conseil d’administration de Blockchain Australia, un organisme australien de l’industrie de la blockchain pendant 5 ans.

à lire également : StanChart s’associe à Linklogis pour lancer une plateforme de financement de commerce blockchain « Oleo ».

Le Chief Operating Officer chez Binance Australia, Sam Tech, a félicité Leigh Travers comme le bon choix pour Binance Australie :

« Nous avons observé le travail que Leigh a effectué chez DigitalX depuis un certain temps maintenant et nous sommes ravis de travailler avec lui non seulement sur la croissance continue de Binance Australia, mais aussi sur l’adoption généralisée des activités de blockchain et de la crypto-monnaie en Australie dans son ensemble. »

Pour rappel, l’ancien PDG de Binance Australie, Jeff Yew, a quitté l’entreprise en avril. Le mois suivant, Yew a lancé Monochrome, un fonds commun de placement pour les fonds de pension et les particuliers fortunés. Tandis que pour la branche de Binance américaine, le PDG Brian Brooks, a quitté l’entreprise au début du mois après avoir travaillé pendant seulement 3 mois.

Une mission précise : pour raffermir la relation avec les régulateurs et renforcer la marque

Selon un communiqué de presse, Leigh Travers dirigera l’entreprise, en se concentrant sur le renforcement de la notoriété de la marque Binance dans le pays, tout en contactant les régulateurs pour éliminer les doutes sur sa présence dans le pays.

« Il est impératif que nous continuions à développer nos relations avec les organismes de réglementation tout en renforçant l’engagement de notre entreprise envers la conformité et les meilleures pratiques », a-t-il déclaré.

Il a également déclaré qu’il est crucial de plaider en faveur d’un cadre réglementaire progressif et adapté aux objectifs.

« Nous avons la responsabilité de contribuer à façonner la croissance de notre industrie, ce qui signifie donner la priorité à l’engagement et aux conversations avec les décideurs et les régulateurs. »

Ça ne peut pas venir trop vite. Comme l’a déclaré Blockchain Australia, la principale organisation de l’industrie australienne, le paysage réglementaire de l’Australie commence à prendre forme, bien que lentement. Plus tôt ce mois-ci, Binance a étendu ses restrictions sur les échanges de produits dérivés nationaux après avoir été étroitement surveillée par les régulateurs mondiaux.

 

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires

Shipping Revolution Avis

Le dropshipping est un domaine qui prend de plus en plus d’ampleur. Ce dernier requiert des connaissances et des stratégies pour se développer. L’une des