Le PDG de Binance US, Brian Brooks démissionne, 3 mois seulement après avoir pris ses fonctions.

Brian Brooks a déclaré ce vendredi qu’il quittait Binance, après avoir été président-directeur général de la principale bourse de cryptomonnaie Binance.US pendant moins de quatre mois. C’est une décision qui a été accueillie avec confusion et méfiance par la communauté crypto.

Brian Brooks quitte Binance

Brian Brooks, l’ancien chef du contrôleur de la devise, a démissionné de son poste de PDG de Binance.US après avoir occupé ce poste durant environ trois mois ou plus.

Dans un message publié sur Twitter, Brian Brooks a annoncé qu’il quittait son poste de PDG et a souhaité à ses collègues du succès, malgré des « différences sur l’orientation stratégique ».

« Je vous fais savoir que j’ai démissionné de mon poste de PDG de @BinanceUS. Malgré les divergences sur l’orientation stratégique, je souhaite à mes anciens collègues beaucoup de succès. De nouvelles choses excitantes à venir ! »

Autre sujet : Le rapport NFP de juillet révèle plus d’un million de créations d’emplois US

En mai, Brooks a rejoint Binance.US en tant que PDG succédant à Catherine Coley, responsable technique et financière auparavant chez Ripple et la Silicon Valley Bank.

Quand Brooks a annoncé qu’il rejoignait Binance.US, il aurait déclaré qu’il visait à faire de l’aile américaine de Binance un concurrent fidèle de Coinbase, respectueux de la réglementation.

 « Je n’aurais pas accepté ce poste si je n’avais pas eu un engagement fort de la part du conseil d’administration pour diriger un programme de conformité solide », a-t-il déclaré à l’époque.

Binance et les problèmes réglementaires

L’accent est actuellement mis sur le successeur de Brooks en tant que bourse qui prévoit de mettre en place un siège social régional pour répondre aux exigences réglementaires. L’échange est sous les projecteurs des régulateurs de Hong Kong, de Grande-Bretagne, d’Allemagne, du Japon, d’Italie et de Thaïlande.

Binance, la plus grande bourse de cryptomonnaie au monde, est accusée d’aider à des vices tels quele blanchiment d’argent et les escroqueries au milieu du récent boom de la crypto-monnaie.

A découvrir aussi : En octobre, le Venezuela va lancer un bolivar numérique.

Au Royaume-Uni, les régulateurs ont statué que Binance opérait illégalement tout en mettant en garde les investisseurs contre tout engagement avec la bourse. En juillet, Zhao a indiqué que Binance cherchait à obtenir des licences partout avec l’intention de s’éloigner de son modèle décentralisé. De plus, Binance s’efforce de doubler l’équipe de conformité d’ici la fin de l’année. Selon Zhao, son but est de perfectionner les relations avec les régulateurs afin d’améliorer le fonctionnement de la bourse.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires

Shipping Revolution Avis

Le dropshipping est un domaine qui prend de plus en plus d’ampleur. Ce dernier requiert des connaissances et des stratégies pour se développer. L’une des