Argo Blockchain, la société minière dépose une demande d’introduction en bourse aux États-Unis.

Argo Blockchain, une mineure de crypto-monnaie coté à Londres , a commencé à demander une offre publique initiale aux États-Unis. Bien que les mineurs nord-américains aient reçu le plus d’attention après la répression chinoise, les mineurs européens ont également tenté de voler une partie de la puissance de calcul du réseau Bitcoin (BTC).

Une aperçue sur Argo blockchain

Argo Blockchain est la première société de cryptographie à entrer à la Bourse de Londres (LSE). Après une levée de fonds pré-IPO en janvier 2018, cette société axée sur l’extraction d’actifs numériques est devenue publique à l’été 2018.

En rapport : Binance US envisage une introduction en bourse a déclaré son PDG, Changpeng Zhao.

Bien sûr, ce n’est pas le meilleur moment pour entrer en bourse, et le marché baissier bat toujours son plein. Lors de son introduction en bourse, Argo s’est donné pour mission de démocratiser l’accès au minage.

Jonathan Bixby, co-fondateur d’Argo Blockchain, a déclaré :

« Plus de 90 % du minage est réalisé par des élites à l’échelle industrielle, car il est techniquement très difficile à mettre en œuvre […] Il est incroyablement coûteux d’acheter, dès le départ, le matériel dont vous avez besoin à 5 000 dollars par machine. Nous voulons être l’Amazon Web Services de la crypto. »

Par conséquent, Argo repose sur un modèle économique mixte entre exploitation minière et prestation de services. En effet, la société basée à Londres exploite son propre compte, mais propose également des abonnements à son pool minier. Les clients Argo peuvent accéder à leurs pools de minage EthereumEthereum Classic ou Zcash au prix de 25 $ par mois.

L’entreprise exploite plusieurs sites au Québec, tous fournis par des fournisseurs d’énergie renouvelable. Si Argo a son siège social à Londres, mais que ses activités sont au Canada, alors il utilise la capacité hydroélectrique et solaire du pays. L’objectif actuel de la société est d’être cotée au Nasdaq, un indice technologique américain.

Publication d’Argo Blockchain – Source Twitter

Une introduction en bourse aux Etats-Unis

Selon le communiqué de presse d’Argo Blockchain, la société a commencé à s’inscrire pour une introduction en bourse auprès de la SEC des États-Unis.

Argo Blockchain a révélé que la société avait extrait un total de 167 BTC en mai 2021, avec une marge bénéficiaire de 78 %. Fin juin, il s’est associé avec Galaxy Digital LP et obtient un prêt de 20 millions de dollars pour financer la construction par l’entreprise d’un centre de données dans l’ouest du Texas. Jusqu’à présent cette année, la société a extrait 883 BTC et devrait détenir environ 1 270 BTC d’ici la fin juillet.

Cours d’Argo Blockchain (ARB) (1D)

 

Lors de son introduction en bourse en 2018, Argo a vendu 156 millions d’actions au prix unitaire de 17 pence (0,22 USD). Après avoir atteint un ATH de 3 livres (4,67 USD), il se négocie désormais à 1,20 livres.

Le PDG d’Argo, Peter Wall, entend suivre les traces des mineurs chinois pour développer son activité :

« Le mois de juin a été marqué par de profonds changements dans le secteur des cryptomonnaies […] Argo a capitalisé sur ces changements, en continuant à générer de solides revenus avec une marge impressionnante. »

Dans le même temps, Argo a commencé à travailler sur un nouveau site au Texas. Le plan est d’avoir une installation de 200 MW en service dans le comté de Dickens d’ici 2022. Après l’achèvement, la capacité totale de l’entreprise atteindra 800 MW. Les États du Sud des États-Unis disposent d’une grande quantité d’énergie renouvelables et de ressources en combustibles fossiles. Argo n’est donc pas le seul mineur à se concentrer sur ce domaine.

 

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires

Shipping Revolution Avis

Le dropshipping est un domaine qui prend de plus en plus d’ampleur. Ce dernier requiert des connaissances et des stratégies pour se développer. L’une des