75% des commandes numériques de Target ont été exécutées depuis ses magasins au premier trimestre


Target Corp. a annoncé un autre trimestre solide pour le commerce électronique, poursuivant sa dynamique numérique depuis le début de la pandémie. Les ventes en ligne de la chaîne de vente au détail ont augmenté de 50,2% pour atteindre 4,43 milliards de dollars d’une année sur l’autre au cours du premier trimestre de l’exercice clos le 1er mai – un bond important compte tenu de la croissance de 140,6% des ventes numériques au premier trimestre 2020.

Le commerce électronique a représenté 18,3% de toutes les ventes du trimestre, contre 15,3% à la même période il y a un an. Cela montre que les clients de Target choisissent de plus en plus d’acheter en ligne même s’il n’y a pas de verrouillage strict comme il y en avait au début de la pandémie au cours du premier trimestre de l’exercice 2020 de Target. Le chiffre d’affaires total du trimestre a augmenté de 23,4% à 24,19 milliards de dollars, contre 19,61 milliards de dollars par an. il y’a un an.

Les emplacements physiques de Target restent essentiels à sa croissance numérique. Le détaillant a réalisé 95% de toutes les ventes (en magasin et en ligne) à partir de ses magasins physiques. Plus révélateur, 75% des commandes en ligne ont été soit ramassées en magasin, en bordure de rue ou expédiées depuis un magasin.

Ensemble, l’exécution de toutes les commandes numériques via des services le jour même, y compris le ramassage en bordure de rue, le ramassage en ligne en magasin et la livraison via le partenariat de Target avec le fournisseur de livraison Shipt, a augmenté de 90% d’une année sur l’autre. La croissance a été tirée par le ramassage en bordure de rue, ce que Target appelle Drive Up, qui a augmenté de 123% d’une année sur l’autre. Drive Up représentait 30% des ventes numériques, soit 1,39 milliard de dollars, au premier trimestre 2021, contre seulement 5% au premier trimestre 2019.

«Pour nous, la distinction entre une vente en magasin et une vente numérique est largement hors de propos», a déclaré le PDG Brian Cornell lors d’un appel discutant des résultats avec les investisseurs, selon une transcription de SeekingAlpha. «Au total, plus de 95% des ventes de Target au premier trimestre ont été tirées par les actifs de nos magasins, l’inventaire des magasins et les équipes des magasins. La croissance tirée par les magasins se traduit par des résultats financiers exceptionnels. »

La chaîne de vente au détail se penchera sur ses services le jour même avec plus d’investissements dans l’année à venir. Target prévoit d’ajouter plus de denrées périssables aux services de ramassage et de trottoir et un plus grand assortiment de marchandises générales, comme des vêtements, disponible via Shipt cette année. Au deuxième trimestre, les boissons alcoolisées seront disponibles via le ramassage en magasin et Drive Up dans plus de 1 200 magasins et disponibles pour une livraison le jour même dans plus de 600 magasins. En outre, le détaillant prévoit de repenser la façade des magasins dans 100 emplacements afin de libérer de la capacité supplémentaire pour les services le jour même et de rendre la disposition plus efficace pour les employés.

Ce qui est important à propos des services le jour même de Target, c’est que les commandes de commerce électronique deviennent plus rentables, car les commandes en ligne mettent généralement à rude épreuve les coûts d’expédition et d’exécution. «L’impact sur les taux de la chaîne d’approvisionnement et des coûts de traitement numérique a été à peu près neutre par rapport à l’année dernière, car le coût de la croissance numérique démesurée a été compensé par l’avantage d’une combinaison plus forte de traitement le jour même et de notre travail continu pour contrôler les coûts unitaires dans notre gamme complète d’options d’exécution numérique », a déclaré le vice-président exécutif et directeur financier Michael Fiddelke lors de l’appel.

De plus, les consommateurs omnicanaux de Target dépensent plus. «Lorsque les clients se tournent vers le numérique, lorsque nous recevons plus d’invités omnicanaux, plus d’invités utilisent Drive Up [and] plus d’invités utilisant le même jour. Même si cette vente elle-même a un taux légèrement inférieur, elle fait des choses incroyables pour le reste de notre P&L [profit and loss statement] parce que nous voyons que ces clients dépensent plus au total, environ 30% de plus pour un nouvel invité Drive Up ou Shipt », a déclaré Fiddelke.

Le bénéfice net de Target pour le trimestre a augmenté de 639,8% à 2,61 milliards de dollars, contre 329,0 millions de dollars au premier trimestre 2020.

Le détaillant a remarqué que les acheteurs passaient de la nourriture et des articles de première nécessité aux robes, aux articles de voyage et aux articles de divertissement à domicile. Au premier trimestre, les ventes de vêtements ont augmenté de plus de 60%, les articles pour la maison ont augmenté d’environ 35% et les articles comme les appareils électroménagers et les articles de sport ont augmenté de plus de 30%. Cela se compare à une baisse des ventes de vêtements au premier trimestre de l’année dernière et à une forte augmentation à un chiffre de la maison il y a un an.

Préféré

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires