Dublin Fintech CleverCards va acquérir ExpendiaSmart


Alors qu’il clôt un tour de table de 10 millions d’euros, CleverCards s’apprête à racheter une société italienne de gestion des dépenses pour un montant non divulgué.

La start-up irlandaise de paiement CleverCards a annoncé son intention d’acquérir ExpendiaSmart, une société italienne de gestion des dépenses.

CleverCards propose des méthodes de paiement axées sur le mobile. Il permet aux clients d’envoyer des Mastercard numériques prépayées à un e-mail ou à un numéro de téléphone, permettant ainsi les paiements depuis les portefeuilles Apple, Samsung et Google Pay sur un smartphone.

La start-up basée à Dublin a lancé sa plateforme en décembre 2019 et elle est aujourd’hui utilisée par plus de 5000 entreprises. En septembre dernier, il a annoncé 30 nouveaux emplois dans les domaines des ventes, du marketing, du développement de produits et de l’ingénierie en raison d’une demande accrue pendant la pandémie.

Le fondateur et PDG Kealan Lennon est un comptable agréé qui a créé CleverCards après avoir passé du temps dans les ventes, le conseil financier et l’investissement, entre autres.

Soutenir Silicon Republic

Il a déclaré que l’équipe d’ExpendiaSmart avait «bâti une entreprise solide en gagnant la confiance de grandes entreprises clientes dans de nombreux secteurs». Elle a développé des logiciels de gestion des dépenses et des cartes d’entreprise à puce.

«La plate-forme CleverCards permettra aux clients d’ExpendiaSmart d’accélérer leur transformation numérique», a ajouté Lennon.

Sous réserve de l’approbation réglementaire, l’accord verra également CleverCards racheter une licence d’établissement de monnaie électronique italienne, ce qui lui permettra de se développer davantage sur les marchés européens. Les détails financiers de l’accord n’ont pas été divulgués.

CleverCards est également en train de clôturer un tour de table de 10 millions d’euros. Les investisseurs de la ronde comprennent Gareth Lambe, l’ancien dirigeant de PayPal qui est maintenant à la tête de Facebook Ireland, ainsi que les entrepreneurs Dónal Daly, qui a vendu Avoca Capital à KKR, et Pat Gunne, PDG de Green Reit.

La start-up espère lever 50 millions d’euros supplémentaires l’année prochaine. Il a également déclaré qu’il avait d’autres acquisitions en cours pour aider à consolider le marché de la fintech B2B «très fragmenté» en Europe.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires