Wise officialise ses plans boursiers à Londres


Kristo Käärmann. Image : Sage

La société fintech a déposé son intention d’entrer à la Bourse de Londres et devrait être valorisée jusqu’à 7 milliards de dollars.

Le géant de la fintech Wise a fait son intention de devenir un agent public avec une cotation directe à Londres.

La société anciennement connue sous le nom de TransferWise a déposé aujourd’hui (24 juin) son intention d’être cotée directement à la Bourse de Londres dans ce qui sera l’une des cotations les plus surveillées d’Europe cette année.

Wise a commencé comme un service de paiement transfrontalier et a progressivement étendu ses attributions aux cartes de débit et aux comptes. La société devrait être valorisée entre 6 et 7 milliards de dollars lorsqu’elle flotte.

La société a l’intention d’offrir des actions à ses clients lors de la cotation.

« Depuis l’annonce de notre intention d’introduire le marché la semaine dernière, nous avons reçu plus de 60 000 expressions d’intérêt pour notre programme d’actionnaires clients, OwnWise, qui est conçu pour récompenser les clients qui achètent des actions Wise et qui restent avec nous à long terme », a-t-il ajouté. a déclaré l’exécutif Kristo Käärmann.

Soutenir la Silicon Republic

« Cette cotation directe vise à aligner davantage notre mission et notre base d’actionnaires et je suis extrêmement fier que les clients veuillent en faire partie. »

Le flottement de Wise sera surveillé de près après les débuts décevants de Deliveroo en bourse en mars, qui ont marqué l’image de la Bourse de Londres en tant que lieu pour les actions technologiques.

Depuis lors, la société de cybersécurité Darktrace est devenue publique et s’en est bien mieux tirée alors que Londres se présente comme une destination post-Brexit pour les introductions en bourse technologiques et les inscriptions directes en Europe.

Pour Wise, sa fortune pourrait être meilleure. Il est rentable avec les comptes de la société pour l’exercice clos en mars 2020 affichant un chiffre d’affaires de 302,6 millions de livres sterling avec un bénéfice après impôts de 21,3 millions de livres sterling. Il compte plus de 7 millions de clients.

En mai, elle a obtenu un financement de 160 millions de livres sterling de la Silicon Valley Bank avant ses plans boursiers.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires